aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Crise sino-japonaise : quand les Chinois font la guerre aux voitures nipponnes

le Lundi 5 Novembre 2012 à 13:55
  • Pas encore de votes

C'est la crise entre la Chine et le Japon. Sur fond de bataille sur la propriété de petites îles, les îles Senkaku, au large de Taïwan.

Dans une rue du centre de Pékin... © © REUTERS/David Gray - Radio France

Ce n'est pas sans avoir des conséquences sévères, sur l'activité automobile locale. Et même mondiale !
Parce qu'il y a un boycott des acheteurs chinois, sur les voitures japonaises ; et que cela est en train de fragiliser les positions des marques japonaises, sur le marché automobile chinois. Et même dans le monde !

Les constructeurs japonais mis en difficulté

Au tout début de la crise, et des émeutes, les constructeurs japonais ont dû fermer leurs usines en Chine, pendant plus d'une semaine, notamment Toyota, Nissan et Honda.
L'activité a repris, mais partiellement,  car la tension est toujours importante, autour de tout ce qui est japonais, en Chine.
Plusieurs sites d'entreprises japonaises ont été attaqués  dont, dans le domaine automobile, des concessions de marques japonaises.
Et, à cause du boycott de la population chinoise, pour ne plus acheter de produits japonais, les ventes de voitures japonaises ont baissé de plus de 50% !
Et les conséquences vont très loin !
Carlos Ghosn, le patron de Nissan, vient de déclarer que le groupe "réfléchirait désormais à deux fois, avant d'investir à nouveau dans la construction d'une usine en Chine".
Et, aujourd'hui, la place de Toyota, (qui pourrait être, ou non, n°1 mondial en 2012) tient au seul fait que l'effondrement des ventes des modèles japonais en Chine peut faire reculer Toyota ; et le faire passer derrière General Motors.


En Bref...

La renaissance d'Alpine vient d'êtret confirmée
Ce sera un partenariat entre Renault, et la petite marque anglaise Caterham.
Les voitures seront construites à Dieppe, le site historique d'Alpine.

La circulation "entre les files" des motards reste en débat
On attend toujours les résultats de la mission ministérielle, sur le droit des motards à rouler entre les files de voitures.
Il était question d'arriver à des conclusions fin octobre.
Rien pour l'instant.
Aujourd'hui, cette circulation entre les files est pratiquée couramment par les motards ; et tolérée par les forces de l'ordre.
Mais la police peut quand même dresser un PV, parce que remonter les files de voitures est, dans les règles, toujours interdit.

La Russie attire de plus en plus les investissements

Volkswagen débute la construction d'une usine de moteurs, à Kaluga, dans l'ouest de la Russie : 250 millions d'investissements.
General Motors va investir 797 millions d'euros, pour augmenter la production de son usine russe.
Audi va commencer à construire des voitures en Russie dans un an.
De plus en plus, la Russie va devenir, comme déjà de nombreux pays d'Europe de l'Est, une base arrière des constructeurs, qui vont fabriquer sur place, et ré-exporter vers l'Europe occidentale.






aller directement au contenu