aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La justice prononce la liquidation de Plysorol. 277 emplois sont supprimés

le Jeudi 6 Septembre 2012 à 12:12 mis à jour à 14:12
Par Mikaël Roparz

Le tribunal de commerce de Lisieux a décidé de liquider l'entreprise. Au total 277 emplois vont disparaître puisque aucun repreneur ne s'est manifesté.

"Le tribunal vient de prononcer la mort de Plysorol International. Il vient de prononcer sa liquidation", a déclaré Me Philippe Brun, l'avocat du comité central d'entreprise de la société, à la sortie de l'audience qui s'est tenue à huis clos. Les salariés devraient recevoir leur lettre de licenciement au plus tard le 15 octobre. Ils envisagent de créer une coopérative ouvrière qui réembaucherait une partie des employés.

La liquidation semblait inévitable. Le groupe à capitaux libanais Bitar, dirigé par le ghanéen Ghassan Bitar, a racheté Plyrosol en 2010, moyennant la suppression de 151 emplois, avant de transférer en février 2012 les droits d'exploitation des forêts gabonaises à une autre société de M. Bitar, John Bitar Gabon, selon l'avocat du CCE.

Selon la CGT, M. Bitar a indiqué mercredi au CCE qu'il ne débourserait pas les 700.000 euros dont la société a besoin pour poursuivre son activité.

L'ex-leader européen du contreplaqué employait 277 salariés. 70 d'entre eux travaillent à Lisieux.

L'entreprise possède plusieurs sites en France, à Fontenay-le-Comte en Vendée et dans la Marne à Epernay.

Liquidation de Plysorol prononcée par le tribunal correctionnel de Lisieux © IDÉ

Par Mikaël Roparz
aller directement au contenu