aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Grève en vue à la SNCF le 13 juin prochain

le Samedi 18 Mai 2013 à 07:40
Par Cécile Quéguiner

La dernière grève unitaire sur le rail remonte à octobre © Maxppp

Ce pourrait être la deuxième grève unitaire à la SNCF, depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir. CGT, Sud, CFDT et Unsa envisagent d'appeler à cesser le travail le 13 juin. La CGT a déjà lancé un tel mot d'ordre à la Poste pour le même jour.

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF vont appeler bientôt à la grève, selon les informations de France Inter. Date prévue pour l'instant : le 13 juin. Le mot d'ordre de la CGT, de Sud, de la CFDT et de l'Unsa, pointe la réforme ferroviaire jugée trop opaque par les organisations. Mais elles évoquent aussi le pouvoir d'acaht des cheminots et l'emploi. 

"Le malaise monte"

Ce mouvement, s'il se concrétise, est le deuxième unitaire depuis l'élection de François Hollande. La précédente grève remonte au 25 octobre dernier, mais n'avait provoqué que quelques perturbations sur le rail. Celle-ci s'annonce plus suivi, affirment les syndicats, car selon eux, "le malaise monte". Malaise qui gagne aussi la Poste manifestement, puisque la CGT a lancé pour la même date un autre appel à débrayer. 

Par Cécile Quéguiner
7
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
michel ramon (anonyme),
j'ai des billets en poche TGV pour Marseille départ Paris le 13 juin!les TGV circuleront oui ou non? c'est l'angoisse- pas normal que ce soit les usagers qui trinquent! en plus en période de crise pour tous, toujours les mêmes qui manifestent et ennuient les autres, et quand serons nous fixé si cette grève a bien lieu?
Avatar de anonyme
Yann (anonyme),
Les usagés sont le seul moyen de pression sur les gouvernements (limité par le service minimum) car laisser monter les gens gratuitement (comme parfois suggéré) ne couvrirait pas les clients en cas d'accident (le billet est un contrat d'assurance pour celui-ci). De plus, la plupart des clients possèdent déjà un abonnement (déjà payé). Personnellement, j'ai accepté de faire une croix sur mes weekends et un salaire plus élevé pour bénéficier de ces "fameux avantages" ; alors doit-on tout accepter afin d'avoir la "chance" de travailler ?
Avatar de anonyme
agent sncf (anonyme),
si le droit de grève était interdit nous ne pourrons plus nous exprimer donc il faut tout faire pour le conserver. il faut savoir que l'on nous tire toujours dessus mais nous aussi on a été touché par la retraite et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres et si tout le monde voulais nos avantages il faut savoir que SNCF embauche encore aujourd'hui mais vous êtes comme tous les autres vous ne voyez que nos avantages et pas les inconvénients. donc avant de parler il faut se renseigner. et surtout nous aussi on est touché par la restructuration.
Avatar de anonyme
ducon...parfois (anonyme) @ agent sncf (anonyme),
Je ne suis pas de la partie, mais il me semble que si, au lieu de prendre en otage les usagers qui paient fort cher leur transport et qui ont eux aussi leurs problèmes,vous preniez en otage les VRAIS responsables de vos soucis, le ministère des transports, vos directions, faites voyager les gens gratuitement (comme pour les autoroutes par ex.) et là je pense que ça bougerait très vite et que vos grèves deviendraient beaucoup plus populaires. Imaginez....une grève du tiroir-caisse, c'est comme si on vous piquait dans un nerf.....ça fait mal tout de suite ! .mais ce n'est qu'une idée....
aller directement au contenu