aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La France n'est plus championne du monde du tourisme

le Lundi 14 Octobre 2013 à 12:37
  • 8 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)

Notre pays attire toujours beaucoup de touristes, entre 70 et 83 millions chaque année, mais ils dépensent de moins en moins. Et surtout, beaucoup moins que dans d'autres pays comme l'Espagne ou les Etats-Unis. Les recettes du tourisme pourraient donc être beaucoup plus importantes.

La France n'est plus championne du monde du tourisme © Fotolia.com

Si la France reste l'une des premières destinations au monde en nombre de touristes étrangers (70 à 83 millions chaque année), ceux-ci dépenses de moins en moins d'argent durant leur séjour.
Quand un touriste dépense en moyenne 1.000 euros en Espagne et 2.000 euros aux Etats-Unis, il ne dépense que 650 euros en France.

Moins d'argent dépensé, donc moins de recettes pour notre économie. Le tourisme rapporte près de 100 milliards d'euros chaque année à l'économie américaine, moins de 40 milliards seulement à l'économie française.
Moins de recettes, c'est aussi moins d'emplois, même si l'économie du tourisme fait vivre deux millions de travailleurs en France.

A la Une de l'hebdomadaire L'Eco

Dans son numéro de cette semaine, l'hebdomadaire L'Eco analyse les raisons pour lesquelles le tourisme fait moins recette en France : manque d'investissements, défaillance dans la qualité des hôtels, mauvaise image auprès de certains pays etc. 

Didier Arino, patron de Protourisme, une agence qui analyse l'économie de ce secteur, répond à nos abonnés à Mon Quotidien, le quotidien des 10-14 ans : Amandine, Rose, Louise, Arthur et Alexandre. Ils sont en CM2 à l'école Saint-Geneviève de Paris.

Economie du tourisme : l'interview intégrale de Didier Arino par les juniors  
 

Lecture
 
Partager

 

 

Livre et cahier pour voyager

Pour partir en vacances, un Français sur deux a déjà pris l'avion.
Voici un livre qui va peut-être susciter des vocations chez les tout-petits, il s'appelle tout simplement L'Avion.
Au fil des pages, on découvre la vie de l'aéroport au côté du petit Léo qui va faire son baptême de l'air, et tout l'envers du décor : le chargement de l'appareil, la tour de contrôle, les pistes, les camions de ravitaillement.
Une fois à bord, la visite du cockpit, sans oublier décollage et atterrissage et donc, le gros travail de l'équipe au sol pour guider l'appareil.
L'Avion, c'est pour les tout-petits et c'est publié chez Usborne.

Pendant le trajet des vacances, pour ne pas entendre toutes les deux minutes la ritournelle : "On est bientôt arrivé ?", pensez au cahier d'activités.
En voici un, plutôt classe et pas "gnagnan" : il est baptisé Bonbek. Pour lire, rire, jouer, danser, rêver et inventer en famille. On y trouve des histoires, des coloriages, des découpages, des collages, des recettes de cuisine, des chorégraphies etc.
Le Bonbek numéro 8 vient de sortir, il est vendu en librairie. Pour les enfants de 5 à 10 ans, et aussi pour les parents.

Augustin, 7 ans et demi, a lu et réalisé les activités du cahier "Bonbek"  
 

Lecture
 
Partager

 

8
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Juan miguel(anonyme) (anonyme),
tant de commentaires seraient à faire sur la gestion de la probable plus belle ville du monde.. quel gâchis...
Avatar de anonyme
michel75010 (anonyme),
le "sondage" de tripadvisor n'en est pas un ! qui a-t-on interrogé? sur quels quotas ? par quelles méthodes ? donc méfiance. Cependant, il est clair qu'on se repose sur nos lauriers. Rien n'est fait pour accueillir correctement les touristes. Allez visiter la Sainte-chapelle, c'est l'horreur, on croirait entrer dans un parloir de prison car le monument est dans l'enceinte du Palais de justice. Et que dire du Louvre et de ses chiottes ? il n'y a pas d'autres mots, les files d'attente des femmes devant des toilettes sont une honte. Ces chiottes sont délabrées et dégueulasses, elles sentent la pisse jusque sous la pyramide. Et tout est à l'encan. L'amabilité est un désastre national, pas seulement chez les taxis ! Pas un hôtel n'a été construit à Paris depuis 20 ans ; hormis des palaces inabordables. Bref ! Le gouvernement ferait bien de se mobiliser pour restaurer notre image de marque touristique. Nous dormons sur un pactole factice.
Avatar de anonyme
Myriam (anonyme),
Depuis quelques jours on entend ce discours : "La France est la 1ère destination touristique du monde beaucoup moins qu'en Espagne ou aux Etats-Unis". Cela tendrait à démontrer que nos commerces sont moins attractifs qu'ailleurs. Mais ce raisonnement est erroné : la France se dit 1ère destination touristique mondiale au regard du nombre d'ARRIVEES de touristes (plus de 80 millions chaque année). Certes, c'est un bon score, mais c'est aussi un indicateur qui arrange la France : ces arrivées incluent de nombreux touristes qui ne font que passer (les Européens du Nord qui vont en Espagne ou en Italie en particulier). A l'inverse, les étrangers restent en moyenne plus longtemps en Espagne (poids du tourisme balnéaire) ou aux Etats-Unis (où les touristes se rendent rarement pour 1 ou 2 nuits seulement). La dépense moyenne par arrivée n'a donc évidemment pas de sens pour faire de comparaison, et encore moins pour analyser l'attractivité d'une destination. La mesure pertinente serait la dépense par nuit passée sur le territoire.
Avatar de anonyme
Ludvig (anonyme),
100 milliards d'euros chaque année à l'économie américaine, moins de 40 milliards seulement à l'économie française. C'est pas si mal quand on regarde la surface de la 1er puissance mondiale, mais il est vrai que par rapport a d'autres villes Paris est SUPER crade ... et le métro n'en parlons pas..
aller directement au contenu