aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Comment fonctionnent les monnaies virtuelles comme le Bitcoin ?

le Lundi 20 Janvier 2014 à 12:37
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.5 (2 votes)

Pour la première fois dans l'histoire de la lutte contre le trafic de drogue, les Douanes ont utilisé il y a quelques semaines des Bitcoin pour infiltrer un réseau de dealers, se faisant passer pour des acheteurs. Le Bitcoin est une monnaie totalement virtuelle et qui échappe à tout contrôle des banques et des Etats. Comme les transactions sont anonymes, elle est aussi très prisée de la criminalité organisée.

Sur la porte d'un café de Vancouver (Canada, côte ouest) qui accepte les Bitcoins © Reuters

Le Bitcoin aurait été inventé en 2009 par un Japonais de 37 ans. Mais ce pseudo, "Satoshi Nakamoto", regroupe peut-être en réalité plusieurs codeurs, des informaticiens.

Ni pièces, ni billets

Le Bitcoin est une monnaie totalement virtuelle : il n'y a ni pièces ni billets. Elle ne représente aucun Etat ou groupe d'Etats (à la différence de l'Euro ou du Dollar par exemple), et elle échappe à tout contrôle des banques qui ne peuvent pas s'enrichir sur les échanges en Bitcoin.

Les Bitcoins sont échangés via internet, et acceptés via des "QR code" (voir notre photo) sur des sites marchands et dans certains commerces, en dehors des circuits bancaires traditionnels et dans l'anonymat le plus total.
C'est ce qui rend le Bitcoin aussi risqué - il n'est garanti par aucune banque - et aussi prisé des réseaux de crime organisé.
Quant à la valeur du Bitcoin, elle fluctue de jour en jour, comme les actions boursières elle est entièrement déterminée par l'équilibre entre l'offre et la demande.

21 millions de Bitcoins

Autre particularité du Bitcoin, c'est une monnaie qui se fabrique : elle est générée sur ordinateur par des calculs mathématiques très compliqués. Ceux qui prêtent leurs ordinateurs pour fabriquer des Bitcoins s'appellent des "mineurs".
Ensuite, pour détenir des Bitcoins, vous devez les stocker dans un portefeuille électronique, identifié par un code unique. Si vous perdez ce code, vous perdez votre fortune.

Il y a actuellement 12 millions de Bitcoins en circulation. Et ses créateurs ont prévu d'en limiter le nombre à 21 millions, plafond qui devrait être atteint en 2040.

Outre le Bitcoin, il existe de nombreuses autres monnaies virtuelles, à l'échelle d'une ville, d'une région ou d'un secteur économique, on les appelle monnaies "complémentaires".

Etienne Hayem, consultant en flux financiers chez CitizenCan, répond aux questions des abonnés à Mon Quotidien, le quotidien des 10-14 ans. Etienne Hayem travaille par ailleurs à la création d'une monnaie virtuelle pour les entreprises d'Ile-de-France, le Symba.
Au micro : Clara et Rayan, 11 ans, Aminata et Miloud, 12 ans. 

© Play Bac Presse Ugo Emprin

>>> Pour accompagner le "bloc note" de Riyan sur Dominique Dalcan, ci-dessous, le clip de Sometimes, le nouveau single de Dominique Dalcan.

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|OYVUE8GlOyM}
0
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
corentin (anonyme),
Bon article, j'ajouterais que la plus grosse menace pour le bitcoin est le déminage, qui détruirait toute la monnaie créée: http://www.bitcoincours.com/le-danger-du-deminage.html
aller directement au contenu