aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le nombre de personnes pauvres augmente en France

le Jeudi 29 Mars 2012 à 17:47
  • 8 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

De plus en plus de personnes sont en grande difficulté financière en France. L'observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale vient de remettre son rapport annuel au gouvernement. Le constat est alarmant : 13,5% de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté avec un revenu inférieur à 950 euros par mois.

Il y a de plus en plus de pauvres et de précaires, en France, depuis le milieu des années 2000. "L'observation des tendances de la pauvreté et de l'exclusion sociale depuis une dizaine d'années pointe d'abord des évolutions préoccupantes", souligne l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes) dans son rapport 2011-2012, qui a compilé et commenté une vingtaine d'indicateurs.

En 2009, le taux de pauvreté retrouvait son niveau de 2000, à 13,5% de la population, après un "point bas à 12,6%" en 2004. Ainsi, 8,2 millions de personnes vivaient avec moins de 60% du niveau de vie médian (954 euros). Près de deux millions de personnes vivaient avec moins de 640 euros mensuels (40% du niveau de vie médian), soit 3,3% de la population, un taux "en nette progression" (2,7% en 2000).

Si l'on prend en compte les indicateurs de la Commission européenne, ce sont 11,2 millions de Français qui étaient en 2009 touchés soit par la pauvreté monétaire, soit par des "privations matérielles sévères", soit par une "très faible intensité de travail".

Le nombre de pauvres augmente. Le reportage de Cécilia Arbona - LE DOSSIER FRANCE INFO  

Lecture
 
Partager

De nombreux salariés sont aussi touchés par la pauvreté. "Les programmes des candidats à la présidentielle parlent très peu de ce sujet", déclare Alain Raoul, Directeur Général de la Fondation de l'Armée du Salut, qui propose une règle d'or sociale. "Le principe est de rendre effectif les droits fondamentaux qui sont inscrits dans notre constitution : un revenu digne, un habitat pour chacun, l'accès aux soins, le droit à l'éducation et le droit à l'emploi."

L'interview d'Alain Raoul - LE DOSSIER FRANCE INFO  

Lecture
 
Partager
8
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Luzia (anonyme),
Je suis triste! C'est triste pour le monde, pour toute les personnes que sont amies de la France!
Avatar de anonyme
Système d'inéquité. 950 €, c"est déjà pas mal. Qu'en disent les agriculteurs, les intermittents, les handicapés ? Disons que certains d'entre nous aimeraient déjà bénéficier de 950 € par mois… L'info est décalée. On peut vivoter à 375 €/mois au crochet de ses proches. Qui dit mieux ?
Avatar de anonyme
diaz (anonyme) @ nano (anonyme),
Hélas 950€ par mois c'est un seuil statistique qui considère qu"on est pauvre ou moins pauvre (si on franchit ce seuil). Ce sont des gens qui ont travaillé (retraités) ou qui travaillent encore et non un revenu minimum garanti! Normalement vous devriez bénéficier du RSA à 475€/mois ce qui ne changerait pas grand chose pour pouvoir vous loger, c'est vrai! Pour vous montrer l'inconscience de ceux qui prétendent diriger le pays, j'ai des fils diplômes bac+2 et+3 en informatique qui ont un boulot mais s'ils ne logeaient pas chez moi 40 à 50% de leur salaire passeraient dans le logement à LILLE l'une des villes sur le podium de la spéculation immobilière...
Avatar de anonyme
Martin (anonyme),
Pauvreté, pas pour tout le monde. Il y a en France,un personnage qui emmagazine plus de 600000 euros en 5 ans......pas mal ce nouveau pauvre!!!
aller directement au contenu