aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Profession : recouvreur de dettes

le Vendredi 29 Juin 2012 à 06:22
  • 3 commentaires
  • Pas encore de votes

C'est l'un des personnages les plus connus et les plus craints d'Espagne : le Cobrador del Frac. Ce recouvreur de dettes se déplace en queue de pie et chapeau haut-de-forme pour couvrir le mauvais payeur de honte.

Le Cobrador del Frac  : le recouvreur de dettes se déplace en queue de pie et chapeau haut-de-forme © Radio France - Isabelle Raymond

C'est un métier qui ne connaît pas la crise, ou plutôt qui en profite.
Tout Espagnol qui se respecte connaît le Cobrador del Frac, du moins de nom. Il s'agit d'un recouvreur de dettes, métier tout à fait légal en Espagne et au Portugal.

Le costume fait partie du personnage. Le Cobrador del frac se déplace en queue de pie noir, chapeau haut-de-forme et nœud papillon assorti. Une façon de couvrir le débiteur de honte.

Et si le mauvais payeur n'est pas coopératif, le recouvreur de dettes n'hésite pas à alerter son entourage: famille, voisins, collègues.
Le Cobrador del Frac peut également publier un avis dans la presse. Intéressé financièrement, il rachète la dette auprès du créancier et garde pour lui entre 40 et 60 % du montant récupéré auprès du débiteur.

Avec la crise, l'entreprise, qui emploie 300 personnes rien qu'en Andalousie, reçoit de plus en plus d'appels. Le nombre de clients a doublé depuis deux ans.

Mon périple en voiture sur une carte routière, de Lisbonne à Malaga en passant par l'Extrémadure et Séville : 1.000 km au total © Radio France Isabelle Raymond

La semaine prochaine, cinq nouveaux épisodes, signés cette fois Isabelle Labeyrie, de l'Italie à la Grèce.

3
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Il est un métier des plus honteux que celui-ci, cela existe aussi en Inde. Les Indiens finissent par se suicider. En France, le 15 Juin dernier, un client du Crédit agricole s'est suicidé avec son fusil DANS son agence de Pouillon (Landes). Mais surtout, quand on voit COMMENT les banquiers prêtent de l'argent -qu'ils n'ont pas- grâce au système des réserves fractionnaires, ils exigent le paiement d'un intérêt qui est calculé selon la fonction Exponentielle. Et l'argent des intérêt n'est pas créé lors de l'accord du prêt. C'est pour cela que la dette explose partout, y compris celle de la "Dette Publique", un cadeau fait par et pour les banques privées (loi de 1973 sur le statut de la Banque de France, de Pompidou). Si l'or est la monnaie des rois, et l'argent celles des nobles, la dette est la monnaie de l'esclave. Alors, un métier pareil n'a que mon mépris.
Avatar de liteljoe
En France ce sont des huissiers, mais contrairement aux Cobrador del Frac, l’huissier peut vous saisir pour 100 euros de dette par contre affichée à tout le monde que vous ne payer pas c'est une atteinte à la vie privée, et là les Français pourraient sortir l'artillerie lourde.
Avatar de anonyme
métier de charognard hérité du far-west... à la gloire du libéralisme sauvage. J'espère qu'ils ont des colts et un morceau de corde pour se pendre.
aller directement au contenu