Roissy-Strasbourg : le TGV gagne la bataille, Air France capitule

par Gilles Halais mardi 24 juillet 2012 15:48
Philippe Fraysseix SNCF Médiathèque

Révélé lundi par la CFDT, le projet de fermeture de la liaison aérienne Paris-Strasbourg est confirmé par la direction d'Air France. "A moins de trois heures de TGV, on ne peut pas lutter", confie un porte-parole de la compagnie.

Le TGV est-il l'avenir de l'avion ? Sur une partie des vols domestiques, sans doute. Air France confirme son projet, révélé lundi par la CFDT, de fermer sa desserte aérienne entre Strasbourg et Roissy-CDG en décembre prochain. 

À compter du 8 décembre, les passagers à destination de Roissy-CDG enregistreront leurs bagages au comptoir Air France de la gare SNCF de Strasbourg, et seront acheminés jusqu'à Roissy en TGV (2h31 en moyenne). Idem pour le retour. Ce mode de fonctionnement existe déjà sur les liaisons Paris-Bruxelles.

Air France va mettre en place quatre dessertes ferroviaires quotidiennes entre la capitale alsacienne et le gros aéroport parisien, point de départ de la plupart de ses vols long-courrier.
En revanche, les liaisons six aériennes entre Strasbourg et Orly sont maintenues.

"À moins de trois heures de TGV, on ne peut pas lutter", avoue un porte-parole d'Air France, évoquant le déficit structurel de la liaison Strasbourg-Roissy depuis l'arrivée de la concurrence du TGV en 2007. En 2016, avec la mise en service du dernier tronçon à grande vitesse du TGV-Est, Roissy sera à 1h45 de Strasbourg.