PSA : pas de "licenciement sec" selon Philippe Varin

par Caroline Caldier lundi 23 juillet 2012 17:03
Maxppp

La direction de PSA s'est "engagée" à "tenir compte" des demandes de François Hollande et du gouvernement. Philippe Varin, le président du directoire du groupe automobile était reçu cet après-midi par Jean-Marc Ayrault à Matignon. Une rencontre pour discuter de l'avenir de l'entreprise et des 8.000 suppressions de postes annoncées.

Philippe Varin n'a rien promis mais
s'est engagé. A l'issue de son rendez-vous avec Jean-Marc Ayrault, le président
du directoire de PSA s'est voulu rassurant : "Nous avons pris
l'engagement que chaque employé ait une solution à son problème d'emploi, nous
avons pris l'engagement qu'il n'y aurait pas de licenciement sec et que nous
ferions le maximum pour assurer la réindustrialisation du site d'Aulnay"
.
Le site d'Aulnay est en effet sévèrement visé par le plan de restructuration
annoncé début juillet
.

"Nous avons eu un échange très productif" (Philippe Varin)

Ce rendez-vous à Matignon était très
attendu après les tensions apparues ces derniers jours entre le gouvernement et
la direction du groupe. Après une heure d'entretien le président du directoire
a décrit une ambiance apaisée : "Le Premier ministre a été extrêmement
attentif et nous avons eu un échange très productif"
.

Philippe Varin a également assuré
que le groupe tiendra compte des "demandes" de François Hollande et
du gouvernement sur le plan de restructurations au sein du groupe automobile.
En priorité "la limitation de l'impact sur l'emploi" du plan de
restructurations chez PSA, "l'accompagnement de chaque salarié jusqu'à l'obtention
d'un emploi"
ou encore "le maintien d'une activité industrielle sur
le site d'Aulnay-sous-Bois"
.

Le patron de PSA renouvelle son engagement : il n'y aura aucun licenciement sec  
Philippe Varin à la sortie de son rendez-vous à Matignon