Plus de 100.000 personnes contre l'austérité dans les rues au Portugal

par Antoine Krempf samedi 15 septembre 2012 22:49
Des dizaines de milliers de manifestants dénoncent les mesures d'austérité à Lisbonne.
Duarte Sa Reuters

Comme en Espagne, le Portugal a connu une journée de mobilisation monstre dans les rues contre les mesures d'austérité du gouvernement.

"Que la troïka aille au diable". C'est le principal slogan entendu ce samedi dans les rues de Lisbonne et d'autres villes du pays. Référence aux mesures de rigueur imposées au Portugal par l'Union européenne, le FMI et la BCE.  

Au total, plus d'une centaine de milliers de personnes ont manifesté à l'appel d'universitaires via le réseau social Facebook. Un mouvemnent qui se voulait apolitique mais soutenu par le principal syndicat du pays et plusieurs formations d'extrême gauche. A Lisbonne, quelques échauffourées ont éclaté entre des manifestants et les forces de l'ordre devant le siège du Parlement.

Une mobilisation monstre qui s'explique par le tour de vis supplémentaire dans la rigueur annoncé par le gouvernement de centre-droit. La formation du Premier ministre Pedro Passos Coelho a décidé de procéder cette année à de nouvelles augmentations d'impôts. Par ailleurs, les cotisations sociales font passer de 11 à 18% l'an prochain.

Des mesures supplémentaires qui visent à ramener le déficit à 4,5% du PIB cette année. Un objectif compliqué à atteindre car l'austérité a entraîné un contraction de l'économie de 3,3% cette année alors que le chômage flirte avec les 15%