Les retraités appelés à manifester ce jeudi

par Cécile Quéguiner jeudi 11 octobre 2012 06:48
Manifestation de retraités déjà le 3 octobre à Lille
PHOTOPQR/VOIX DU NORD/P.Pauchet Maxppp

Six syndicats appellent à des défilés à Paris et dans plusieurs villes de France. Des rassemblements pour la défense du pouvoir d'achat des 15 millions de retraités français.

Principal objet du mécontentement des retraités : ce nouveau prélèvement de 0,15% que 70% d'entre eux devraient payer dès 2013 pour redresser les comptes de la Sécurité sociale, alors qu'ils étaient jusqu'au à présent exemptés de cette taxe, appelée la Contribution solidarité autonomie. Pourtant, tous les syndicats ne s'accordent pas sur ce prélèvement : la CGT se dit résolument contre, quand la CFDT est pour, "à condition qu'il soit directement affecté à la perte d'autonomie". Cette contribution est prévue dans le projet de loi de financement de la Sécu présenté mercredi par le gouvernement

Autre revendication : un égal accès aux soins pour les plus de 15 millions de retraités, "en première ligne, selon la Fédération générale des retraités de la Fonction publique (FGR-FP), pour subir les hausses directes des dépenses de santé, au travers des divers forfaits, des franchises médicales, des déremboursements et de la hausse des cotisations complémentaires de santé". Enfin, les syndicats réclament la prise en compte immédiate de la perte d'autonomie. 

"Celui qui ne calcule pas, n'y arrive pas"

Maryvonne Lemesle, 64 ans, habitante d'Hérouville Saint Clair et militante à la CGt depuis 30 ans, va défiler à Paris. Retraitée du privé, elle touche un peu plus de 1.000 euros par mois, pension de réversion comprise : "On est obligé de faire attention à tout. Pour le pain, l'habillement... Celui qui ne calcule pas, n'y arrive pas", affirme celle qui a commencé à travailler à 14 ans. 

"On est obligé de faire attention à tout", raconte Maryvonne Lemesle  interrogée par Philippe Thomas
 

Les syndicats attendent plusieurs milliers de personnes comme Maryvonne devant l'Assemblée nationale à Paris, à partir de 14h30. Selon la CGT, 54 autocars ont été affrétés pour conduire les manifestants vers la capitale. Des défilés sont aussi prévus à Tarbes, Bayonne, La Rochelle, Bordeaux, Caen, Brest ou Rennes. 

Des difficultés quotidiennes d'un couple de retraités - Illustration à Rennes Reportage de Férouse Mansour, de France Bleu Armorique (00:01:15)
 

L'intersyndicale est composée de la CGT, de la CFDT, CFTC, de la CFE-CGC, de l'Unsa, la FSU Solidaire et la FGR.