aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les arrêts maladie dans le collimateur du gouvernement

le Mardi 15 Novembre 2011 à 05:39
Par Guillaume Gaven

arrêt de travail © Fotolia.com - Frog 974

Alors que Nicolas Sarkozy est aujourd'hui en déplacement dans une Caisse d'allocations familiales, pour dénoncer les fraudes sociales, le gouvernement réfléchit à un décret, d'ici la fin de l'année, pour que les malades remboursent les indemnités injustifiées.

Jusque-là, les indemnités étaient juste suspendues. Désormais, le malade devra rembourser. Changement de perspective, donc... si le gouvernement fait passer son décret d'ici la fin de l'année.

La chasse au fraudes sociales, c'est son nouveau cheval de bataille. Et un futur thème de campagne ? Nicolas Sarkozy est en déplacement aujourd'hui à Bordeaux. Le président de la République doit visiter plusieurs services de la Caisse d'allocations familiales, avant de prononcer un discours de fermeté.

Il sera notamment accompagné du député UMP des Bouches-du-Rhône, Dominique Thian, auteur cette année d'un rapport qui chiffre à plus de 20 milliards d'euros par an la fraude aux prestations et cotisations sociales. La faute, très essentiellement, au travail au noir - la fraude aux prestations ne représenterait qu'entre 2 et 3 milliards.

Pour le moment, le décret que prépare le gouvernement ne porte que sur les indemnités journalières abusives. Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, veut donc obliger les malades à rembourser les sommes perçues, et mettre la pression sur les médecins trop complaisants.

Arrêts maladie injustifiés, qui doit payer : le patient ou le médecin ? Eléments de réponse avec Julie Bloch-Lainé.  
 

Lecture
 
Partager

 

Un autre projet gouvernemental est d'introduire une journée de carence pour les fonctionnaires - qui sont pour l'instant indemnisés dès le premier jour de maladie - et un quatrième jour de carence pour les salariés du privé. A moins que les délais ne soient alignés dans le public et le privé... Dominique Thian va proposer un amendement budgétaire en ce sens.

Par Guillaume Gaven
10
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
C' est formidable cette chasse à la triche et à la fraude ! Monsieur Thian , si prompt à accuser , fréquente t' il régulierement l 'hémicycle ? lorsqu' il est malade , quid ? et , surtout , dans ce désir qui force le respect , d' aligner des coupables profiteurs , a t 'il fait parti, au parlement , des députes qui ont refusé une baisse leur salaire mensuel ? On peut , peut etre commencer par montrer l 'exemple !
Avatar de anonyme
La guerre à la fraude est déclarée ! mais on cherche toujours les fauteurs du cotré des travailleurs , des démunis , des plus fragiles ... On aura beau jeu de point-er du doigt , comme l 'a fait m Thian , les fonctionnaires privilégiés , au moment ou 5000emplois vont sauter ...Mais meme chez ces salauds de privilégiés , la souffrance au travail existe - on remercie le gouvernement que soutient m Thian pour l' effondrement des conditions de travail dans les services publics qui ont de plus en plus de mal a essayer de faire leur boulot ; parce qu' on essaye de faire au mieux , en plus !
Avatar de anonyme
hallinger patrick (anonyme),
Porter à un jour de carence chez les Fonctionnaires, et à quatre jours - dont trois jours déjà existants - pour le Privé, me parait une erreur. L'existence se durcit pour tout le monde, et trois jours de carence pour tous les secteurs, me semblent plus socialement équitables !!
Avatar de anonyme
pat78trick (anonyme),
Encore une fois, on égalise .......par le bas. Pourquoi indemniser les jours d'arrêt de travail ? La, j'arrête ça pourrait donner des idées...
aller directement au contenu