aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les Verts doivent-ils quitter le gouvernement ?

le Lundi 24 Septembre 2012 à 08:53
  • Pas encore de votes

Le parti écologiste s'est prononcé hier contre le traité budgétaire européen. Une position qui met à mal la majorité même Daniel Cohn-Bendit est en désaccord et il a claqué la porte. Les verts sont-ils contraints au grand écart ? Pour François Fillon ils doivent quitter le gouvernement.

{iframe|daily|259.875|462|xttv52}

Les Verts doivent-ils quitter le gouvernement ? © FranceInfo

Laurent Joffrin du Nouvel Observateur analyse que "les Verts, c'est la participation sans le soutien, on veut bien être ministre mais alors, cela ne nous engage à  rien (...) C'est plus ridicule que dramatique (...) Si on est contre le traité, on demande au ministre de ne  pas participer à ce gouvernement (...) Si le ministre participe, on fait un geste de solidarité minimale. (...) Les Verts nous ramènent à la IVème République, c'est-à-dire à des jeux parlementaires compliqués, délétères auxquels on ne comprend rien (...) C'est bizarre, car ils doivent leur groupe parlementaire à un accord d'appareil".

Sylvie Pierre-Brossolette du Point trouve qu'il y a trois problèmes dans cette attitude.
Un problème de cohérence interne "ils veulent les places de ministres, de députés, de sénateurs mais ils veulent garder leurs opinions, leur liberté de paroles et de parti, c'est quand même un peu gênant quand on est dans une alliance gouvernementale (...) Il pourrait être convenable de renvoyer l'ascenseur". Ensuite, cela la pose le problème de "quelle est la nature actuelle d'Europe Ecologie-Les Verts ? (...) Cela s'est replié sur la secte purement verte pas du tout dans la logique d'une social-démocratie à la Hollande. Troisième problème, "que peut faire Hollande face à cette situation ? Faire le gros dos en disant : "ce n'est pas bien grave" (...) Ca ne peut pas durer très longtemps (...) Si vraiment le vote à l'Assemblée sur le Traité compte de nombreuses absentions, il devra reconsidérer la participation au gouvernement des ministres Verts".

aller directement au contenu