aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Tour de France : A.Gallopin veut que F.Schleck organise sa défense

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 13:12
Par media365.fr

Alain Gallopin, le directeur sportif de la formation Radioshack-Nissan, a du mal à comprendre le contrôle positif de son leader Fränk Schleck et surtout ses suites. Il assure vouloir soutenir son coureur dans sa défense.

Alain Gallopin, Frank Shleck a été contrôlé positif à un diurétique et a quitté le Tour…
Mardi soir, une dame de l’UCI est venue vers 19h pour voir Fränk. Elle lui a signifié que l’un de ses contrôles était positif mais qu’il n’était pas suspendu. Evidemment, ce n’était pas possible de continuer le Tour dans ces conditions. Nous nous sommes ensuite rapidement rendu à la police pour éviter de la voir débarquer à l’hôtel. Nous avons pris contact avec l’OCLAESP (Office Central de Lutte contre les Atteintes à l'Environnement et à la Santé Publique). Pour eux il n’y a pas d’affaire avec Fränk Schelck puisque le produit n’est pas interdit par le code du sport en France. Mais il a préféré partir directement en voyant le nombre de journalistes devant l’hôtel.

Quelle étape est concernée ?
Il a été positif le 14 juillet (ndlr : lors de la 13eme étape). Je pense que c’est une bonne chose qu’il quitte le Tour car nous avons besoin de travailler sereinement. Il faut respecter l’épreuve. Je pense que Fränk a tout intérêt a bien organisé sa défense. Il faut qu’il reste calme et nous verrons…

Dans quel état était-il ?
Il était abattu. C’est difficile, on lui dit qu’il est positif mais qu’il peut continuer le Tour... Je ne vois pas comment il aurait pu continuer comme ça, surtout avec l’étape d’aujourd’hui (ndlr : mercredi, première étape dans les Pyrénées). Il va se défendre et ça devrait aller, mais c’est vrai qu’il est abattu et nous avec. Nous allons voir la police pour montrer que nous sommes honnêtes, et on nous répond que ce produit n’est pas interdit. Nous avons du mal à comprendre, mais il faut aller de l’avant et motiver les troupes pour aujourd’hui (mercredi).
Par media365.fr
aller directement au contenu