aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les liens d'Armstrong avec Sarkozy ont-ils retardé l'enquête antidopage ?

le Jeudi 14 Juin 2012 à 10:47
Par Fabrice Rigobert, Alexandre Chassignon

"L'autorité publique n'acceptait pas trop ce type de questions"  
Pierre Bordry, ancien président de l'agence française de lutte contre le dopage, joint par Fabrice Rigobert

Lecture
 
Partager

INFORMATION FRANCE INFO L'ancien président de l'agence française de lutte contre le dopage se félicite de l'initiative de son équivalent américain, qui vient d'ouvrir une procédure contre le septuple vainqueur du Tour de France. Les soupçons portent notamment sur la période 2009-2010. La proximité d'Armstrong avec Nicolas Sarkozy à cette époque a compliqué le travail de l'agence française, révèle son ancien dirigeant.

Nicolas Sarkozy et Lance Armstrong lors d'une interview le 22 juillet 2010 © Capture d'écran Dailymotion AFP / France Télévisions

L'ancien patron de l'antidopage français regrette "trop de lenteurs" dans la recherche de la vérité sur Lance Armstrong. Le septuple vainqueur du Tour de France fait l'objet de soupçons depuis au moins 2005 (un article de l'Equipe sur des analyses de 1999). Mais l'agence américaine antidopage vient seulement d'ouvrir une procédure formelle, après l'échec d'une enquête pénale.

Elle porte en particulier sur le retour du champion cycliste en 2009-2010. "A l'époque il était fréquemment reçu par le président de République, ça n'était pas évident de poser des questions quand l'autorité publique n'acceptait pas trop ce type de questions", se souvient Pierre Bordry, qui dirigeait alors l'agence française de lutte antidopage.

Analyse proposées, analyses refusées

Nicolas Sarkozy et Lance Armstrong étaient par exemple apparus côte-à-côte pour une interview à France Télévisions, le 22 juillet 2010, à l'arrivée de l'étape Pau-col du Tourmalet. Le président de la République y défendait "ce cyclisme qui a été tellement critiqué pendant tant d'années alors que c'est un sport extrêmement exigeant. Il fallait faire le travail pour nettoyer le dopage, mais ce sont des gens admirables, des gens simples, courageux, qui donnent une très belle image du sport".

Pierre Bordry rappelle aussi avoir offert à Armstrong l'occasion de blanchir sa réputation :  "Je lui avais proposé de refaire l'analyse des échantillons que nous avons conservés. Il a répondu que cela n'était pas utile. C'est dommage, nous aurions clarifié la situation depuis longtemps - et peut-être qu'on lui aurait donné raison".

L'AFLD entretenait aussi "de 2005 à 2010" des "contacts permanents" avec l'agence américaine antidopage, à l'origine de la nouvelle enquête.

"Des accusations sans preuve, motivées par le dépit" - Lance Armstrong

Dans sa réaction publiée sur son site internet (en anglais), Lance Armstrong réfute catégoriquement s'être dopé. "Il s'agit d'accusations sans preuve, motivées par le dépit, soutenues par des témoignages obtenus en échange de promesses d'immunité et d'anonymat. Je ne me suis jamais dopé et, au contraire de beaucoup de mes accusateurs, je participe à des compétitions d'endurance depuis 25 ans sans écart de performance. Je me suis soumis à plus de 500 tests antidopage et pas un n'a été positif".

Quelles accusations autour de Lance Armstrong ? Le dossier Fabrice Rigobert  
 

Lecture
 
Partager

 

Chantal Jouanno, ministre des sports de Nicolas Sarkozy, dément toute intervention  
 

Lecture
 
Partager

 

Par Fabrice Rigobert, Alexandre Chassignon
7
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
juju57000 (anonyme),
Encore une bonne raison de s’être débarrasser de Mr Sarkozy , maintenant analysons c'est échantillon et trouvons les preuves de dopage de Mr. Armstrong , car personne n'est vraiment dupe et même sur le cyclisme plus 35 km/h même pour grimper un col de qui se moque t'on sa fait bien longtemps que je ne regarde ni ne m’intéresse plus au cyclisme
Avatar de anonyme
Ludvig (anonyme),
Il serait pas aussi un peu responsable de Fukushima ? pendant que l'on est dans les bréves de comptoirs!
Avatar de anonyme
Jivé (anonyme),
Sarko nous a gâché la vie pendant 10 ans, ministre et président. Si on pouvait arrêter de nous le servir sous d'autres formes....Lassant, pénible ! Qu'Amstrong ait joué les "Robocop piquousé", plus guère de personne ne pense que ce "Superman" n'a avancé qu'a l'eau minérale et aux piqures de glucose.
Avatar de anonyme
Greg B (anonyme),
Je crois que c'est la meilleure que France-Info n'est jamais sortie :-) - Bientot Sarkozy responsable de la catastrophe de Tchernobyl !! :-))
aller directement au contenu