aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Coup double pour Voeckler, Wiggins toujours leader

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 17:10
Par media365.fr

Vainqueur en solitaire, Thomas Voeckler a remporté mercredi à Bagnères-de-Luchon sa deuxième étape sur le Tour 2012 et pris la tête du classement du meilleur grimpeur. Bien aidé par Chistopher Froome, Bradley Wiggins reste leader du général.

L'ETAPE DU JOUR
Le doublé par Thomas Voeckler. Vainqueur de la dixième étape à Bellegarde-sur-Valserine, le Français de chez Europcar a récidivé mercredi. Arrivé en solitaire à Bagnères-de-Luchon après avoir décroché un à un tous ses compagnons d’échappée, il a glané le quatrième succès de sa carrière sur les routes du Tour de France. Passé en tête au sommet des quatre cols mythiques des Pyrénées au programme de la journée (Aubisque, Tourmalet, Aspin, Peyresourde), il a récupéré dans le même temps le maillot du meilleur grimpeur, aux dépens de Fredrik Kessiakoff (Astana). Il compte quatre points d’avance sur le Suédois dans ce classement spécifique. Attaqué à deux reprises par Vincenzo Nibali (Liquigas) dans la dernière difficulté, Bradley Wiggins (Sky) a tenu le tempo, bien aidé par son coéquipier et compatriote Christopher Froome. Le leader du classement général conserve donc le maillot jaune, tandis que Cadel Evans a abandonné ses derniers espoirs de victoire finale en concédant énormément de temps aux meilleurs.

Après un début d’étape tendu, notamment en raison de la présence d’un sprint intermédiaire au 26eme kilomètre, le coup de la journée s’est formé juste avant les premières pentes de l’Aubisque. Le peloton a laissé partir un groupe de 38 coureurs, qui a pris les devants, et qui était composé de nombreux français (Brice Feillu, Samuel Dumoulin, Maxime Bouet, Sandy Casar, Pierrick Fédrigo ou encore Mathieu Ladagnous). Ancien porteur du maillot à pois, Kessiafoff y figurait aussi et ce dernier s’est battu au sommet du premier col pour disputer les points à Voeckler. Mais le Français a remporté le sprint, comme un symbole. Le groupe de tête a ensuite explosé dans le Tourmalet, sous l’impulsion du Martiniquais d’origine. Il s’est envolé en compagnie de Feillu, qui s’est calé dans la roue sans prendre de relais. Les deux hommes ont rapidement distancé Dan Martin (Garmin-Sharp), Alexandre Vinokourov (Astana) ou Chris Anker Sorensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank).

Toujours en compagnie de Feillu au sommet de l’Aspin, Voeckler a fini par lâcher son compère dans le col de Peyresourde. Il ne s’est ensuite jamais retourné pour permettre à la France d’engranger un cinquième succès sur l’édition 2012 de la Grande Boucle et devenir la nation la plus récompensée cette année. Dans le peloton, les meilleurs du classement général se sont longtemps observés. Dans un mauvais jour, Evans a commencé à décrocher dans l’Aspin avant de craquer définitivement dans Peyresourde. Les autres favoris se sont eux observés et neutralisés pendant la majeure partie de l’étape. Nibali a bien tenté de dynamiter la course mais Froome et Wiggins ont parfaitement collaboré pour conserver la première place du général. Les trois hommes ont fini ensemble et ont aussi lâché Jurgen van den Broeck dans l’affaire. A cinq jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, Wiggins se rapproche à grands pas d’un premier sacre sur un Grand Tour. Histoire de couronner une progression constante depuis plusieurs saisons.

TOUR DE FRANCE / 16EME ETAPE (PAU - BAGNERES-DE-LUCHON,  197KM)
Classement de l'étape - Mercredi 18 juillet 2012
1-
Thomas Voeckler (FRA/Europcar) en 5h35’02
2-
Chris Anker Sorensen (DAN/Saxo Bank-Tinkoff Bank) à 1'40
3-
Gorka Izaguirre (ESP/Euskaltel) à 3'22
4- Alexandre Vinokourov (KAZ/Astana) mt
5- Brice Feillu (FRA/Saur-Sojasun) à 3'58
6- Jens Voigt (ALL/Radioshack-Nissan) à 4'18
7- Daniel Martin (IRL/Garmin-Sharp) à 6'08
8- Simone Stortoni (ITA/Lampre) à mt
9- Gianpaolo Caruso (ITA/Katusha) mt
10- Laurens Ten Dam (PBS/Rabobank) à 6'11
11- Vincenzo Nibali (ITA/Liquigas) à 7'09
12- Bradley Wiggins (GBR/Sky) mt
13- Christopher Froome (GRB/Sky) mt
...
16-
Jurgen Van Den Broeck (BEL/Lotto-Belisol) à 8'07
35-
Cadel Evans (AUS/BMC) à 11'56

Classement général
1- Bradley Wiggins (GBR/Sky) en 74h15'32
2- 
Christopher Froome (GBR/Sky) à 2’05
3- 
Vincenzo Nibali (ITA/Liquigas) à 2’23
4- Jurgen Van den Broeck (BEL/Lotto-Belisol) à 5’46
5- Haimar Zubeldia (ESP/RadioShack-Nissan) à 7'13
6- Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 7'55
7- Cadel Evans (AUS/BMC) à 8'06
8- Janez Brajkovic (SLO/Astana) à 9'09
9- Pierre Rolland (FRA/Europcar) à 10'10
10-
Thibaut Pinot (FDJ-Bigmat) à 11'43
...

LES FRANÇAIS
Les Bleus encore à l’honneur. Auteur d’un numéro exceptionnel, en passant en première position aux sommets des quatre cols mythiques des Pyrénées au programme de la journée, Thomas Voeckler (Europcar) a décroché son deuxième succès sur le Tour de France 2012. Les Français totalisent donc cinq victoires sur la Grande Boucle, devenant le pays le plus titré cette année. Brice Feillu (Saur-Sojasun) a accompagné l’Alsacien jusque dans Peyresourde avant de craquer. Maxime Bouet (AG2R-La Mondiale), Sandy Casar (FDJ-Bigmat), Samuel Dumoulin (Cofidis), Pierrick Fédrigo (FDJ-Bigmat) ou encore Mathieu Ladagnous (FDJ-Bigmat) étaient eux aussi dans l’échappée matinale de 38 coureurs. Pierre Rolland (Europcar) et Thibault Pinot (FDJ-Bigmat) se sont arrachés pour conserver leur place dans le Top 10. Ce dernier conserve la dixième position devant Nicolas Roche pour quatre secondes.

LA VIE DES MAILLOTS
Maillot jaune : Bradley Wiggins (Sky)
Le Britannique toujours solidement accroché à la première place du classement général. Pas inquiété durant la majeure partie de la course, il a parfaitement maîtrisé les attaques de Vincenzo Nibali dans Peyresourde, avec le concours de Christopher Froome. Il a aussi éliminé Cadel Evans de la course à la victoire finale, l'Australien concédant quasiment cinq minutes sur la ligne d'arrivée.

Maillot vert : Peter Sagan (Liguigas)
Le Slovaque en toute sérénité. Déjà assuré de conserver la tête du classement par points jusqu'à Paris, sous réservé d'arriver jusque sur les Champs-Elysées, il n'a jamais tremblé pour arriver dans les délais. il a terminé avec 22'15 de retard sur Thomas Voeckler.

Maillot à pois : Thomas Voeckler (Europcar)
Le Français retrouve son bien. Après avoir porté la tunique du meilleur grimpeur durant une journée la semaine passée, il l'a récupéré aux dépens de Fredik Kessiakoff (Astana). L'Alsacien est passé en tête aux sommets de tous les cols au programme de la journée et compte quatre points d'avace sur son rival suédois.

Maillot blanc : Tejay van Garderen (BMC)
L'Américain creuse l'écart. Après avoir été contraint d'attendre Cadel Evans dans un premier temps avant d'être autorisé à jouer sa carte personnelle, il a accentué son avantage sur Thibault Pinot. Il dispose désormais de 3'48 d'avance sur le Français de chez FDJ-BigMat.
Par media365.fr
aller directement au contenu