aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Jimmy Somerville : l'icone gay qui libéra la parole et la fête

le Jeudi 9 Août 2012 à 14:25
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

Aujourd'hui, comment être à la fois farouche défenseur de la cause homo et du disco ? Bronski Beat sort en 1984. C'est tout de suite un carton, grâce notamment au charisme de son chanteur à l'homosexualité avouée : Jimmy Somerville.

{iframe|youtube|260|462|KzA-V0YN3QA}

Bronski Beat - "Tell Me why" (ORIGINAL) © MasterChief1801

On découvre la voix de Jimmy Somerville donc grâce à des chansons militaires : Smalltown boy, Tell me why ou Don't leave me this way. Mais en 1989, on se souvient  aussi de sa reprise de la chanson écrite par Gainsbourg pour Françoise Hardy Comment te dire adieu...

Mais au milieu des années 80, le sida fait des ravages et d'innombrables morts. La communauté n'en peut plus de se morfondre. Grâce à Jimmy Somerville, elle redécouvre le plaisir : de danser, de s'amuser. Et il est facile d'imaginer que c'est sur le disco qui a tant fait danser les gays que le leader de Bronski Beat va faire revivre une époque dorée...

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|2mlpxOaQinE}
aller directement au contenu