aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

"Les larmes amères de Petra von Kant" de Fassbinder à l'Athénée Louis Jouvet

le Samedi 26 Mai 2012 à 09:55
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (5 votes)

Premières représentations à Paris, à l'Athénée Louis-Jouvet d'une pièce de Rainer Werner Fassbinder, Les Larmes amères de Petra von Kant, créée à Saint-Brieuc à l'automne dernier dans une mise en scène décalée de Philippe Calvario avec le retour sur scène de la comédienne Maruschka Detmers.

Maruschka Detmers dans Les larmes amères de Petra von Kant © Radio France - ©COULONJOU-GENTIL

Les larmes amères de Petra von Kant de Fassbinder est une pièce de femmes, six actrices et un figurant. Un drame sur une passion ravageuse entre deux femmes dégoûtées des hommes, un amour qui vire au cauchemar, un opus  en cinq actes écrit en 1971 par le dramaturge qui  l'adaptait aussitôt au cinéma avec sa muse Hanna Schygulla. Dans un décor unique, une chambre salon rose poudré un peu kitsch, avec une peinture d'Egon Schiele en fond de plateau,  Maruschka Detmers dans un retour explosif à la scène incarne Petra von Kant, créatrice de mode célèbre et alcoolique qui jette son dévolu sur une jeune femme d'un milieu modeste, Karin, elle veut en faire son égérie, son mannequin vedette.

Créée à Saint-Brieuc à l'automne dernier, Les larmes de Petra von Kant est une pièce peu jouée de Fassbinder. Philippe Calvario en relevant ce défi de la re-création théâtrale en donne une version à la limite de la farce tragi-comique. Un parti pris risqué qui repose sur le jeu des comédiennes. Maruschka Detmers avec sa perruque blonde, ses tenues paillettes et son maquillage de danseuse de cabaret pousse cette tragédie de l'amour vers la démesure, dans l'excès de tout.

Maruschka Detmers, et cinq actrices formidables, Julie Harnois Joséphine Fresson, Carole Massana,  Alix Riemer et la talentueuse Odile Mallet, la mère de Pétra,  interprètent la pièce de Fassbinder  au Théâtre de l'Athénée Louis-Jouvet à Paris jusqu'au 9 juin.

Ecouter l'entretien avec Maruscka Detmers
 

Lecture
 
Partager

Ecouter l'entretien avec le metteur en scène Philippe Calvario
 

Lecture
 
Partager

 

 

 

 

 

aller directement au contenu