David Bowie,"le charisme absolu"

REACTIONS par Rédaction de France Info lundi 11 janvier 2016 10:26, mis à jour le lundi 11 janvier 2016 à 14h36
David Bowie lors d’un concert à Francfort le 14 mai 1978
David Bowie lors d’un concert à Francfort le 14 mai 1978 © Maxppp

Planète musicale, classe politique, en Europe et dans le monde entier : les hommages pleuvent après la mort du légendaire chanteur et musicien britannique, décédé dimanche des suites d’un cancer à l’âge de 69 ans.

 Immédiatement après l’annonce sur son compte Twitter de la mort dimanche de l’artiste britannique, un hommage planétaire a embrasé les ondes et le Web. En France, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a regretté la disparition d’une icône d’une "icône du rock", un "génie musical drapé dans élégante étrangeté", "le charisme absolu". 

 
 
Le Premier ministre, Manuel Valls, a salué dans un tweet "un artiste hors norme", "un héros du rock", " un artiste hors norme aux multiples visages qui aura révolutionné la musique. Un héros du rock qui nous fait toujours vibrer". Outre-Manche, son homologue, David Cameron, a commenté : "J'ai grandi en écoutant et en regardant le génie de la pop David Bowie. Il savait se réinventer mieux que personne, il tombait toujours juste. Une énorme perte".

 
Kanye West, Polnareff, Iggy Pop, Madonna, les Rolling Stones  

Jean-Daniel Beauvallet, le rédacteur en chef du magazine les Inrockuptibles, a de son côté souligné l'étendue de l'héritage Bowie : "Cela va de Blur à Suede pour les plus évidents, d'Oasis à tout le monde en fait, Pet Shop Boys, Depeche Mode, Indochine, tout le monde a pu puiser quelque chose chez David Bowie". "Chacun a son propre parcours chez David Bowie, la discographie est tellement riche que chacun peut picorer ses propres chansons qui sont ses propres repères", a-t-il rappelé.
 

Il nous a donné de la magie pour toute une vie

 
"David Bowie était l'une de mes principales sources d'inspiration, (il était) tellement courageux, tellement créatif, il nous a donné de la magie pour toute une vie", a indiqué de son côté le rappeur Kanye West, tandis que Michel Polnareff adressait, lui, "toutes ses pensées à Iman", la femme de David Bowie. Pharell Williams a salué un "vrai innovateur, un vrai créateur". 

  
Un peu plus tard dans la matinée, les Rolling Stones saluaient un artiste "extraordinaire", se déclarant "choqués et profondément tristes" de sa mort. "Nous sommes choqués et profondément tristes de la mort de notre cher ami David Bowie. C'était un homme à la fois merveilleux et gentil, et un artiste extraordinaire et original", a ainsi tweeté le groupe de rock britannique. 

La rock star Iggy Pop a rendu pour sa part un hommage appuyé à son complice et ami David Bowie, assurant sur twitter que leur amitié était "la lumière" de sa vie. L'amitié de David était la lumière de ma vie. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi brillant. Il était le meilleur", ajoute le chanteur de 67 ans, qui a collaboré avec lui pendant sa période berlinoise et notamment sur la chanson China Girl.

 

Une rock star "absolue"

Côté cinéma, l'acteur Russell Crowe : "J'aimais ta musique. Je t'aimais. L'un des plus grands artistes de scène à avoir jamais vécu". Les milieux de la mode et de la haute-couture ne se sont pas économisés non plus pour rendre hommage au talent de la rockstar disparue. Notamment, le couturier Paul Smith : "De nos jours, plein de gens sont considérés comme des célébrités alors que leur célébrité ne remonte qu'à un ou deux ans. Mais lui, il était une star depuis des décennies, son talent était évident, très impressionnant".
 

Personnellement, il m'a inspiré par sa créativité, son extravagance, son sens des modes (les réinventant), son allure, son élégance et son jeu avec le genre

Jean-Paul Gaultier, par voie de communiqué, a pour sa part regretté la disparition d'une "rock star absolue" : "David Bowie est culte! Rock star absolue! Il a traversé les époques, les a influencées et parfois même créées, musicalement, intellectuellement et humainement". "Personnellement, il m'a inspiré par sa créativité, son extravagance, son sens des modes (les réinventant), son allure, son élégance et son jeu avec le genre", a poursuivi le designer, dont plusieurs collections reflètent l'influence de David Bowie.

Hommage en orbite depuis la station spatiale internationale

 
Depuis l’espace, Tim Peake, astronaute britannique, depuis la station spatiale internationale ISS : "Attristé d'apprendre que David Bowie a perdu sa bataille contre le cancer - sa musique était une source d'inspiration pour beaucoup". 

Même la mission Rosetta y est allée de son tweet-hommage :

"Effondrée", la chanteuse Madonna s'est fendue de plusieurs tweet où elle salue un "génie" "unique".  "Je suis effondrée ! Cet artiste formidable a transformé ma vie! Premier concert auquel j'ai jamais assisté à Detroit! R.I.P" (Repose en paix), écrit la star sur Twitter. "Doué. Unique. Un génie. Quelqu'un qui change la donne. L'homme qui venait d'ailleurs. Ton esprit vit pour toujours!", écrit Madonna dans un second tweet. 

 

Artiste caméléon, l’homme avait su allier musique populaire et expérimentations pour s'affirmer comme l'une des plus grandes pop stars de tous les temps. David Bowie  venait juste de sortir le 25e album de sa riche carrière, "Blackstar", vendredi 8 janvier, le jour même de son 69e anniversaire.  

L’Allemagne remercie Bowie… pour avoir aidé à la chute du Mur

Le ministère allemand des Affaires étrangères a remercié David Bowie lundi dans un tweet d'avoir "aidé à faire tomber le Mur" de Berlin avec son titre mythique Heroes, une chanson phare de la Guerre Froide. "Au revoir David Bowie. Tu es maintenant parmi des #Heroes. Merci d'avoir aidé à faire tomber le mur", écrit ainsi le ministère.

Cette chanson a été écrite alors que Bowie vivait à Berlin à la fin des années 1970 pour fuir sa gloire et sa dépendance aux drogues. A cette époque, il avait observé au pied du mur de Berlin un couple d'amoureux s'embrassant, une scène qu'on retrouve dans "Heroes" comme un appel à l'amour pour surmonter les divisions : "je me souviens, debout au pied du mur, et les fusils tirant au-dessus de nos têtes, et nous nous embrassions comme si rien ne pouvait arriver". Il a aussi chanté ce titre lors d'un concert au pied du Reichstag, non loin du mur en 1987, si bien que des centaines de Berlinois de l'est ont pu l'écouter de leur côté du Rideau de fer. 

Vers midi, déjà trois millions de tweets

L'annonce de la mort de la rockstar a généré plus de 3 millions de tweets dans le monde : un score non-record mais exceptionnel par rapport à l’activité normale des flux sur le réseau. Un peu après midi, Visibrain, la plate-forme de veille Twitter enregistrait plus de 3,16 millions de tweets autour des termes David Bowie et des hashtags #RIPDavidBowie, #Bowie et #DavidBowie.  A titre de comparaison la dernière cérémonie des Oscars a généré en cinq heures 5,9 millions de tweets et dimanche soir les Golden Globes ont généré 3,7 millions de tweets.