Coup d'envoi des 21e Vieilles Charrues avec Portishead

par mercredi 18 juillet 2012 18:36, mis à jour le jeudi 19 juillet 2012 à 05h00
JB Le Quere Maxppp

Le premier festival de France en terme de fréquentation (268.000 visiteurs en quatre jours l'année dernière) s'ouvre à Carhaix (Finistère), en respectant son cahier des charges : une programmation éclectique et populaire.

Bon exemple de la palette sonore proposée par le rendez-vous
breton : la 21e édition du festival commence avec
Zebda, Portishead et les Américains farfelus de LMFAO. Du rock
indépendant en passant par les artistes le plus populaires, de la variété française
aux monuments américains, les Vieilles Charrues varient une nouvelle fois les plaisirs.

Fondé il y a deux décennies par une bande de copains dans le
petit village de Carhaix, ce rendez-vous gigantesque dispose aujourd'hui d'un budget
conséquent de 3,2 millions d'euros, qui lui permet d'organiser de jolis coups,
en programmant des artistes prestigieux
(Bruce Springsteen en 2009 ou Lou Reed en 2011). Cette année c'est Bob Dylan
qui sera chargé d'illuminer la dernière soirée du festival dimanche prochain, avant
que le grand public ne découvre son nouvel album à la rentrée, Tempest

Egalement à l'affiche cette année, les infatiguables The
Cure, le DJ Martin Solveig ou Thomas Dutronc seront sur scène le vendredi,
avant les prestations de Sting, Selah Sue ou Hubert-Félix Thiéfaine prévues le lendemain.

Le Festival des Vieilles Charrues, qui a vu sa fréquentation
gagner 14.000 festivaliers l'année dernière, attend près de 53.000 visiteurs chaque
soir jusqu'à dimanche.