La mort d'Ernest Borgnine, un "dur" du cinéma américain

par Sylvie Johnsson dimanche 8 juillet 2012 23:37
Mario Anzuoni Reuters

Dans la vie réelle, il s'était engagé dans la Navy pendant la seconde guerre mondiale. Autant dire qu'il s'était glissé sans difficultés dans les rôles de grands méchants. En commençant avec le mythique et multi-oscarisé Tant qu'il y aura des hommes. Ernest Borgnine est mort à Los Angeles. Il avait 95 ans.

Oscar du meilleur acteur en 1955, il sera à l'affiche de
très nombreux classiques, Les Vikings,  Les Douze Salopards, et la Horde Sauvage. Et il ne cessera de tourner. Sa filmographie compte plus de 140 films et quelques séries comme Supercopter. Connu dans le monde du cinéma pour sa gentillesse et son humour, il avait même prêté sa voix au super-héros vieillissant dans le dessin-animé Bob l'éponge. Son dernier film The Man Who Shook the Hand of Vicente Fernandez a été présenté en avril dernier au Newport Beach International Film Festival.

 

Le lundi 28 avril 2014

Tant qu'il y aura des hommes - la scène de la bagarre

Tant qu'il y aura des hommes - la scène de la bagarre © rcknhrse