Jacques Audiard : "Une envie d'amour, de lumière et d'espace"

par jeudi 17 mai 2012 11:30
Ochlik Morin/IP3 Maxppp

Le réalisateur de "Un prophète" (Grand Prix du jury au festival de Cannes en 2009) est de retour sur la Croisette avec "De rouille et d'os". Un mélodrame assumé : je voulais, dit Jacques Audiard, parler de "l'amour en temps de crise, de barbarie".

Depuis Un prophète, Jacques Audiard fait figure de "patron" du nouveau cinéma français, un statut dont il affirme ne pas avoir vraiment conscience.
Son nouveau film, avec en vedette Marion Cotillard, est un mélodrame, un vrai. Explications de Jacques Audiard : "Quand je suis sorti de Un prophète, film de prison, d'hommes, sans femme, sans lumière, j'avais envie d'amour, de lumière et d'espace." Le cinéaste voulait interroger et s'interroger sur les notions "d'amour en temps de crise, en ces temps de barbarie, quand il ne vous reste plus rien".

 

De rouille et d'os : Jacques Audiard, au micro de Florence Leroy