aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le "Festival Automobile International" : un salon... petit mais captivant

le Jeudi 26 Janvier 2012 à 06:11
  • Pas encore de votes
(Ré)écouter cette émission Bientôt disponible

Tout à l’heure débute l’exposition du "Festival Automobile International". Un salon pas tout à fait comme les autres.

Un salon qui a la singularité de ne présenter que des "concepts cars", c'est-à-dire des voitures pas commercialisées.
Seulement, des modèles de salon, des modèles de rêve qui sont, soit des voitures aux formes avant-gardistes et plus ou moins saisissantes, soit  des "démonstrateurs techniques" : des modèles sur lesquels est montée une technique futuriste, souvent dans le domaine des moteurs, et qui sert de vitrine technologique, de "démonstration" grandeur nature pour une application en série hypothétique dans les années à venir.
Dans tous les cas, ces prototypes de salon sont là pour faire rêver d’un futur plus ou moins réaliste. Et servir de faire-valoir aux marques.

Ce salon, qui ne regroupe que des prototypes, est plutôt petit
Seulement 13 voitures sont exposées, mais toutes des modèles uniques, que l’on voit sinon de manière éparse dans les salons automobiles du monde, et qui peuvent fasciner par leurs lignes.
Regardez la Jaguar vue par le carrossier Bertone.
Ou la Peugeot HX-1, très basse, très allongée, avec ses 4 portes s’ouvrant en élytres.
Ou encore l’Icona Fuselage, premier prototype chinois digne d’un certain intérêt.
Très bel exposé, aussi, sur l’histoire des "concepts-cars", et leur lien avec les voitures de série.
Pour ceux qui ont la chance d’habiter à Paris, ou d’être de passage dans la capitale, c’est au dôme des Invalides, à partir d’aujourd’hui midi et jusqu’à dimanche soir.
Entrée : 4 à 8 € – selon réductions.
Gratuite pour les moins de 12 ans.

 

La "plus belle" voiture de l’année a été élue
Match très serré. Et c’est la nouvelle Série 3 de BMW qui l’emporte !
Elle concourrait, en finaliste, en compagnie de :
- la Chevrolet Camaro, ré-interprétation moderne de toute une lignée de coupés Chevrolet inaugurée en 1967 ;
- la Hyundaï Veloster, qui présente une carrosserie asymétrique, avec une porte à gauche, et deux portes à droite.
- la Peugeot 208, dont la sortie prochaine provoque un buzz tout à fait inhabituel pour une nouvelle petite voiture.

Toyota reste le plus "riche" des constructeurs au monde
Ce que l’on appelle la capitalisation boursière, c'est-à-dire la valeur en bourse de l’entreprise. Sur ce point, Toyota reste le premier constructeur au monde.
Ainsi que pour les fonds propres – ses économies, son "trésor de guerre", également le plus important de tous les constructeurs mondiaux. Alors qu’en termes de nombre de voitures vendues l’an dernier, Toyota a régressé à la 3e place, derrière General Motors, n° 1, et Volkswagen, passé deuxième en 2011.

 

aller directement au contenu