aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Offrir un téléphone portable à son enfant

le Lundi 5 Décembre 2011 à 14:45
  • Pas encore de votes

Noël approche, il faut penser aux cadeaux et pourquoi pas un téléphone portable ? Beaucoup d'enfants et d'adolescents en demandent un, mais est-ce vraiment une bonne idée ? A partir de quel âge ? Pour répondre à ces questions, Anne-Laure Gannac, rédactrice en chef adjointe à Psychologies Magazine.

Un enfant peut avoir un téléphone portable, mais évidemment, tout dépend de son âge. Avant le collège, ce n'est pas du tout conseillé, en tout cas, c'est tout à fait inutile.

Est-ce que ce ne sont pas plutôt les parents qui ont voulu qu'il ait ce téléphone ? Pour se sentir rassurés à l'idée que leur enfant soit joignable à tout moment, en tout lieu. Ils l'ont équipé de son "cordon ombilical virtuel". Il y a, l'air de rien, un risque de ralentir son autonomisation en lui donnant, avec cet objet, la sensation d'être toujours relié à ses parents.

L'âge idéal et le minimum est 11 ans ou 12 ans. L'entrée au collège représente une vraie étape, dans le développement et dans la vie de l'enfant : il est déjà assez autonome vis-à-vis de ses parents, et surtout, il commence à avoir une bande d'amis avec qui la relation est plus sérieuse, plus suivie. Les copains comptent plus que tout, on doit tout se raconter. C'est là que le téléphone joue son rôle.

Le smartphone n'est pas du tout indiqué avant, au moins 15 ans. C'est plus qu'un téléphone qu'on lui met entre les mains : c'est un bijou high-tech et qui va lui permettre de télécharger musique, films, séries, de prendre et diffuser des photos, de surfer où il veut sur la toile. Il peut facilement y passer tout son temps, quand il veut où il veut, autrement dit, sans contrôle parental.

C'est aux parents de poser très clairement les règles : d'abord, ne pas hésiter à refaire, ou à faire, si ça na pas déjà été fait avec l'ordinateur, une prévention sur les risques liés à Internet, notamment avec l'accès aux sites pornographiques. Donc, si possible, pas plus de téléphone -que d'ordinateur, d'ailleurs- dans la chambre, la nuit.

Mon ado demande un téléphone portable à Noël : un article à retrouver dans le Psychologies Magazine de ce mois-ci.

 

aller directement au contenu