aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Quand Marilyn s'affiche

le Samedi 26 Mai 2012 à 05:10
  • Pas encore de votes

Avec elle le temps ne s'arrête pas. Marilyn Monroe est éternelle. Les années passent mais le temps n'a pas de prise sur l'émotion.

Festival de Cannes © Radio France

De toute évidence Marilyn appartient à un autre siècle : en 1962 les plus belles voitures étaient américaines, la télé en noir et blanc, et il fallait passer par un opérateur pour appeler New York.

1962. Ce sera la fin du voyage un triste 5 août. Terminus : Los Angeles. Destination : le ciel, pour briller encore, toujours.

Car comme on dit dans le spectacle "The show must go on"... En plus de cette affiche, on peut retrouver avec bonheur pour cette année 2012 un très joli calendrier consacré à la star. 24 photos qui témoignent, l'éditeur Hugo et Compagnie a en effet eu la bonne idée de doubler la mise, pour chaque mois il nous offre 2 images.

24 plus une... celle de la couverture. Un très gros plan... les yeux sont malicieux, et la bouche qui s'ouvre  légèrement comme pour nous faire une confidence.

La voilà Marilyn, malicieuse, timide, sexy, enjouée, charmante pour tout dire. Marilyn en maillot de bain, en peignoir, en robe du soir, devant son miroir avec des lunettes dignes d'Arthur Miller. Au fil des mois, les images de tous ses films reviennent "Certains l'aiment chaud", " La rivière sans retour ", " Les désaxés ", " Comment épouser un millionnaire " etc etc...

Toujours elle nous regarde sauf une fois, elle se tourne vers le ciel comme pour deviner l'avenir.

L'avenir il est là, une étoile, une "star" ne disparait jamais. Elle était donc indispensable pour fêter l'anniversaire de la grande fête du cinéma.

Marilyn, c'est LE cinéma... 

Marilyn Monroe, l'affiche de Cannes, et un calendrier publié par Hugo et Compagnie.

aller directement au contenu