Le nageur Philippe Croizon prêt pour son 4e défi entre la Russie et l'Amérique

par Mikaël Roparz vendredi 10 août 2012 14:19
Bruno Blanzat Radio France

Le nageur quadruple amputé Philippe Croizon va pouvoir entreprendre le dernier des quatre défis intercontinentaux à la nage qu'il s'est fixé. Fin août, il traversera le détroit de Béring entre les îles de Grande Diomède (Russie/Asie) et Petite Diomède (Etats-Unis). Une nage aller-retour d'une dizaine de km dans une eau dont la température oscille entre 0 et 3°C.

La nouvelle est tombée la nuit dernière. Moscou a accepté que Philippe Croizon, privé de ses bras et de ses jambes depuis un terrible accident en 1994 puisse réaliser son 4e défi: nager dans les eaux glacées (entre 0° et 3°C) du détroit de Béring, entre le continent américain en Alaska et le continent asiatique en Russie.
Deux îles, la Petite Diomède (côté Américain) et la Grande Diomède (côté Russe), au milieu du détroit, distantes de quelques kilomètres, séparent deux mondes et furent les "sœurs ennemies" de la guerre froide pendant quarante ans.

Pour chaque traversée, Philippe Croizon est équipé de prothèses de palmes fixées aux cuisses. Il est accompagné par le nageur de fond Arnaud Chassery, 34 ans.

L'accord de la Russie est un soulagement pour les deux hommes, même s'il faut encore régler des détails importants comme le lieu où faire tamponner les passeports.
Ce défi est le plus spectaculaire des quatre et le plus difficile aussi. La météo ne doit pas être capricieuse. Or, dans cette partie du monde, dépressions et anticyclones se courent après.
Avant de partir, les deux nageurs s'entrainent dans la mer de Béring.

Fin juillet, Philippe Croizon était parvenu à traverser le détroit de Gibraltar. Le nageur a entrepris depuis le mois de mai, avec son projet "Nager au-delà des frontières", de relier symboliquement à la nage les cinq continents (Océanie, Asie, Afrique, Europe, Amérique), à travers passes et détroits.
Il entend ainsi poser "un acte égalitaire de paix, de solidarité et de partage avec tous les hommes valides et invalides".