aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Gravir le Mont-Blanc et redescendre... en parapente

le Dimanche 12 Août 2012 à 07:45
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 3 (4 votes)

25.000 personnes, professionnels de la montagne et amateurs, gravissent chaque année les 4810 mètres du Mont-Blanc. Certains jours en été, ce sont plus de 250 alpinistes qui défilent sur son sommet. Valérie est directrice d'école. Elle aussi a gravi le "toit de l'Europe".

Sur le toit de l'Europe © Radio France

C'est que techniquement, le toit de l'Europe n'est pas la plus inaccessible des montagnes des Alpes, elle est accessible à toute personne en bonne santé, sous certaines conditions :

  • La première est de ne pas partir seul mais avec un guide expérimenté.
  • La deuxième est de ne pas négliger sa préparation : Valérie, qui court trois heures par semaine et avait l'expérience de la marche sur neige avec crampons a pu partir directement à l'assaut du sommet.
  • Une autre personne moins familière de la montagne devra prévoir, avant de s'attaquer au Mont-Blanc, d'escalader d'autres sommets plus modeste dans la vallée de Chamonix – ce qui augmentera le prix de la course réglée au guide. Une adaptation nécessaire pour se familiariser avec le matériel, et l'environnement.

Les randonneurs qui souhaitent magnifier encore cette expérience unique pourront choisir de faire l'ascension du col avec un guide parapentiste : et si les conditions le permettent, redescendre le Mont-Blanc, comme l'a fait Valérie, en parapente.

Des sites Internet pour en savoir plus

- la compagnie des guides de Chamonix

- le blog de la compagnie des guides de Chamonix avec beaucoup de récits et de photos d'ascension

- la compagnie des guides de Saint Gervais

aller directement au contenu