aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Athlétisme (50km marche) : Kirdyapkin en or, Diniz disqualifié

le Samedi 11 Août 2012 à 13:36
Par media365.fr

Le Russe Sergey Kirdyapkin, champion du monde en 2009, a été sacré champion olympique du 50km marche samedi dans les rues de Londres, en battant le record olympique. Il a devancé le vice-champion olympique en titre australien Jared Tallent et le Chinois Tianfeng Si. Favori, le Français Yohann Diniz a perdu toute chance de médaille après avoir trébuché dans une barrière après 2h45 de course. Il a terminé huitième, avant d'être disqualifié pour ravitaillement hors zone.

Yohann Diniz aura décidément tout connu dans sa carrière… Les triomphes,  aux championnats d’Europe 2006 et 2010. Mais aussi, les coups durs, comme cet abandon aux JO de Pékin ou cette disqualification aux Mondiaux de Daegu. Favori pour remporter le titre olympique à Londres, notamment depuis l’exclusion pour dopage de l’Italien Alex Schwazer, le Rémois a malheureusement noirci un peu plus la colonne des coups durs dans la capitale anglaise. Totalement dans le coup pour la médaille, il a trébuché dans une barrière et chuté après 2h45 de course et a totalement perdu ses moyens. A bout de souffle et victime de crise d’asthme, il a dû s’arrêter plusieurs fois pour se respirer. Et il s’est plutôt bien repris, puisqu’il a terminé huitième, non loin de son record personnel (ndlr : 3h39’’32 contre 3h38’45). Au bout de lui-même, ne sachant même pas s’il avait franchi la ligne d’arrivée, le Français a ensuite pris le temps d’analyser sa course. Sans regret. « L’épisode de Pékin est effacé, j’espère. Je me suis battu, je n’ai pas craqué. Mais le niveau était exceptionnel. Rendez-vous compte, à Pékin, il fallait faire 3h41 pour être sur le podium, et là, 3h37 ! Ce n’est pas à cause de ma chute si je finis huitième. Je n’ai rien à me reprocher, je suis tombé sur plus fort. Il me reste quatre ans pour travailler, et peut-être essayer la distance inférieure », confiait le facteur de 34 ans au micro de France Télévisions. Mais c’était avant qu’un nouveau coup dur ne lui tombe sur la casquette : une disqualification pour ravitaillement hors zone, à son plus grand désarroi ! C’est donc finalement Bertrand Moulinet qui termine meilleur Français (12eme en 3h24’09) d’un 50km marche historique, où 21 records personnels et cinq records nationaux ont été battus ! Au final, c’est le Russe Sergey Kirdyapkin, champion du monde en 2009, qui a été sacré champion olympique, devant le vice-champion olympique en titre australien Jared Tallent et le Chinois Tianfeng Si. Pour Diniz, il restera une chance de devenir champion olympique, en 2016 à Rio, sur 20km ou 50km. A moins que la malchance ne s’en mêle encore... JO 2012 / ATHLETISME (H)
50km marche - Samedi 11 août 2012
Or : Sergey Kirdyapkin (RUS) en 3h35'59

Argent : Jared Tallent (AUS) en 3h36'53
Bronze : Tianfeng Si (CHN) en 3h37'16
4- Robet Hefferman (IRL) en 3h37'54
5- Igor Erokhin (RUS) en 3h37'54
6- Sergey Bakulin (RUS) en 3h38'55
7- Jianbo Li (CHN) en 3h39'01
8- Matej Toth (SVQ) en 3h41'24
...
12- Bertrand Moulinet (FRA) en 3h45'35
31- Cédric Houssaye (FRA) en 3h55'16
Par media365.fr
aller directement au contenu