GP d'Europe : Fernando Alonso s'offre sur ses terres sa deuxième victoire de la saison

par dimanche 24 juin 2012 16:55, mis à jour le dimanche 24 juin 2012 à 18h09
Panoramic

Au terme d'un Grand Prix d'Europe à rebondissements, Fernando Alonso (Ferrari) a décroché sa deuxième victoire de la saison. Parti en onzième position sur la grille, l'Espagnol a réalisé une véritable remontée pour s'adjuger le 30eme succès de sa carrière. L'Asturien a devancé Kimi Raikkonen (Lotus Renault) et Michael Schumacher (Mercedes).

Fernando Alonso met fin à la belle série. Alors que huit pilotes étaient montés sur la plus haute marche du podium lors des huit premières manches, l’Espagnol est venu accrocher son deuxième succès de la saison. Au terme d’une course complètement folle, qui a vu les abandons de Sébastien Vettel et Romain Grosjean, le double champion du monde a fait parler son expérience.  Parti en onzième position sur la grille, le pilote Ferrari aura effectué une formidable remontée pour s’offrir le 30eme succès de sa carrière. L’Espagnol a devancé sur la ligne Kimi Raikkonen et Michaël Schumacher, qui retrouve les joies d’un podium trois ans après son retour en F1.
Vettel sans rival
Cette course semblait pourtant promise à Sebastian Vettel... Parti en pole position, le pilote Red Bull ne manquait pas l’occasion de prendre rapidement les devants. L’Allemand restait néanmoins sous la menace de Lewis Hamilton, en pleine confiance après sa victoire au Canada il y a deux semaines. En embuscade sur la grille (4eme), Romain Grosjean (Lotus-Renault) ne mettait pas longtemps, non plus, à se distinguer. Après avoir surpris Pastor Maldonado (Williams) au départ, le Français profitait d’un écart d’Hamilton au deuxième tour pour prendre la deuxième place juste derrière le double champion du monde, qui poursuivait pour sa part son cavalier seul en tête. Au volant de sa Lotus, le Tricolore réussissait à maintenir le rythme de l’Allemand au fil des tours.  Le pilote Red Bull imprimait néanmoins une cadence de folie en tête de la course qui lui permettait de prendre une avance confortable à la mi-course.
Alonso profite des multiples abandons
Mais coup de théâtre ! A la suite d'un accrochage entre Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et Heikki Kovalaïnen (Caterham) au 27eme tour, la voiture de sécurité faisait son apparition. Un fait de course qui relançait totalement les débats. Surtout que Vettel, victime d’un problème moteur, était contraint à l’abandon quelques tours plus tard (37eme tour). Intenable depuis le début du Grand Prix, Fernando Alonso, parti en onzième position, profitait de l’occasion pour prendre les commandes après s’être auparavant débarrassé de Romain Grosjean. L’Espagnol filait alors vers sa deuxième victoire de la saison. D’autant que le Français, également victime d’un souci mécanique (panne d’alternateur), devait jeter l’éponge à dix tours de l’arrivée. Tout comme Lewis Hamilton poussait vers la sortie par Maldonado (56eme tour). Une énième péripétie qui permettait au final à Kimi Raikkonen et Michaël Schumacher de se hisser sur le podium pour la première fois de la saison. Grâce à ce succès, l’Espagnol prend les commandes du championnat du monde devant le grand battu du jour, Lewis Hamilton.

GRAND PRIX D'EUROPE 2012
Classement général - Dimanche 24 juin
1- Fernando Alonso (ESP, Ferrari)
2- Kimi Raikkönen (FIN, Lotus)
3- Michaël Schumacher (ALL, Mercedes) 
4- Mark Webber (AUS, Red Bull)
5- Nico Hulkenberg (ALL, Force India)
6- Nico Rosberg (ALL, Mercedes)
7- Paul Di Resta (GB, Force India)
8- Jenson Button (GB, McLaren)
9- Sergio Perez (MEX, Sauber)
10- Pablo Maldonado (VEN, Williams)
11- Bruno Senna (BRE, Williams)
12- Daniel Ricciardo (AUS, Toro Rosso)
13- Vitaly Petrov (RUS, Caterham)
14- Heikki Kovalainen (FIN, Caterham)
15- Charles Pic (Fra, Marussia)
16- Felipe Massa (BRE, Ferrari)
17- Pedro De la Rosa (ESP, HRT)
18- Narain Karthikeyan (IND, HRT)
Abandons
Lewis Hamilton (GB, McLaren)
Romain Grosjean (Fra, Lotus)
Sebastian Vettel (All, Red Bull)
Kamui Kobayashi (JAP, Sauber)
Jean-Eric Vergne (Fra, Toro Rosso)

Non partant
Timo Glock (ALL, Marussia)