aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Taigué Ahmed, danser pour surmonter la guerre

le Dimanche 4 Mars 2012 à 13:40
  • Pas encore de votes

Taigué Ahmed, danseur et chorégraphe tchadien travaille avec des réfugiés dans le sud de son pays. Ces derniers mois il était en région parisienne, en résidence au Centre national de la danse à Paris. En décembre, il a présenté son spectacle "Crache mon histoire" au théâtre de Briançon. La pièce sera ensuite présentée au Tchad.

Taigue Ahmed © Vincent Fournier

"Mon spectacle parle des événements qui m'ont marqué quand j'étais enfant. Ma mère m'avait déguisé en fille pour me sauver de la guerre civile, et m'extirper des troupes de l'ex-président Hissène Habré où j'avais été enrôlé par la force".

Taigué Ahmed a créé en 2005 l’association Ndam Se Na, qui signifie "dansons ensemble" dans la langue Ngambaye, parlée au sud du Tchad. Elle regroupe de jeunes danseurs et comédiens et a pour but de promouvoir la danse et le théâtre d’un point de vue artistique autant que pédagogique.


Dirigée par Taïgue Ahmed, elle multiplie les projets, au Tchad comme à l’international, à travers la création et la diffusion de spectacles, des stages de danse professionnels et amateurs, ainsi que par l’organisation du festival biennal Ndam Se Na.

aller directement au contenu