aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Bamiyan, le site martyr que les Taliban voulaient détruire

le Samedi 11 Août 2012 à 10:19
  • Pas encore de votes

Cet été, coup de projecteur sur les sites culturels classés au patrimoine mondial de l'Unesco, à l'occasion des quarante ans de la convention qui les protège. Le site archéologique de Bamiyan, en Afghanistan a été rendu tristement célèbre par les taliban en mars 2001.

Il y a onze ans, les taliban dynamitaient deux bouddhas géants installés dans une falaise de la vallée de Bamiyan située à 260 kms à l'ouest de Kaboul. De ces statues, vraisemblablement construites entre le IIIe et le Ve siècle après J.C. et que les taliban jugeaient idolâtres, il ne reste rien ou presque. Depuis le départ des taliban,  le travail des archéologues et des experts a pu reprendre sur le site de Bamiyan. Pendant de nombreuses années s'est posée la question de la restauration ou de la reconstruction des bouddhas géants. Les deux statues hautes de 53 et 38 mètres ont été réduites à l'état de gravas. Il était donc impossible de les remonter. Quant à leur reconstruction, de nombreux experts se sont prononcés contre et cette option semble aujourd'hui définitivement abandonnée.

La vallée de Bamiyan © Alessandro Balsamo

L'attention portée ces dernières années aux bouddhas détruits ne doit pas faire oublier que Bamiyan, classé en 2003 sur la liste du patrimoine mondial en péril, compte beaucoup d'autres richesses, en particulier des grottes ornées de peintures murales, qui formaient un vaste ensemble de monastères, de chapelles et de sanctuaires bouddhistes.

L'importance du site de Bamiyan est telle que malgré l'insécurité régnant en Afghanistan, des touristes étrangers, certes encore peu nombreux,  n'hésitent pas à se rendre sur place.

Mais l'avenir du site de Bamiyan est aujourd'hui étroitement lié à celui de l'Afghanistan...

aller directement au contenu