Une "Roma Pride" à Paris pour défendre Roms et gens du voyage

par Valérie Xandry dimanche 6 octobre 2013 18:10, mis à jour le dimanche 6 octobre 2013 à 19h13
Nathanael Charbonnier Radio France

Quelque 200 personnes se sont rassemblées ce dimanche à Paris. Objectif : lutter contre les stigmatisations envers les Roms et les gens du voyage. Le tout en musique.

Du bleu, du orange, du vert. Les couleurs éclatent sur les affiches pour le respect de la dignité des Roms et des gens du voyage. Ils ne sont qu'environ 200 mais les guitares et les clarinettes portent leur message. La 3e édition de la "Roma Pride" s'est tenue ce dimanche de la place de la Bastille à République.

Si la marche organisée par le Mouvement antiraciste européen (EGAM) et l'Union française des associations tsiganes (UFAT) n'a pas rassemblé autant de monde que prévu à Paris, cette "Roma Pride" devait se tenir également en Grèce, en Bulgarie, en Espagne... Au total, dans 15 pays européens.

"On me dit que je suis une voleuse, mais je ne vole jamais" Le reportage place de la Bastille d'Ariane Griessel  

Un climat tendu

"Cette année, la Roma pride se déroule dans un climat et un discours public d'une violence incroyable" a expliqué Aline Le Bail-Kremer, la porte-parole d'EGAM. Les propos polémiques du ministre de l'Intérieur Manuel Valls sur l'impossible intégration des Roms n'y sont pas pour rien.

Et le choix de la place de la Bastille n'est certainement pas innocent. Pas très loin de ministère de l'Intérieur, les rues adjacentes de la place accueillent chaque soir plusieurs familles roms.


Nathanael Charbonnier Radio France

La "Roma Pride" a défilé de la Bastille à République © Radio France Nathanael Charbonnier

L'EGAM estime que 15.000 à 20.000 sont présents en France. Alors cette "Roma Pride", c'est "un moyen de diffuser par la musique des messages adressés au gouvernement et à l'Europe, sur la stigmatisation des Roms et des gens du voyage" d'après Alain Daumas, le président de l'UFAT. Sur une banderole au milieu du cortège, un slogan : "Tous les chemins fraternels mènent aux Roms".


Nathanael Charbonnier Radio France

Des slogans forts pour porter le message de la "Roma Pride" © Radio France Nathanael Charbonnier