Un défilé du 14 juillet sous le signe des opérations extérieures

par France Info mercredi 2 novembre 2011 00:00
Les militaires du XV du pacifique ont exécuté le tradionnel haka devant la tribune présidentielle.
Radio France © REUTERS / Gonzalo Fuentes

Au lendemain du décès de cinq soldats français en Afghanistan, le traditionnel défilé du 14 juillet a rendu hommage aux troupes engagées dans les opérations extérieures (Opex).

Les 7.000 militaires qui ont défilé ce matin sur les Champs-Élysées et plus particulièrement ceux de retour de théâtres d'opérations extérieurs ont été applaudis par plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. Pour la première fois, des soldats blessés en opération étaient présents dans la tribune présidentielle, aux côtés de leurs familles. Les hommes à pied étaient accompagnés de 300 engins motorisés et de 84 avions et hélicoptères.

[scald=355067:sdl_editor_representation]

Autres composantes mises à l'honneur cette année, les forces présentent en Outre-mer. Les unités stationnées dans les Caraïbes, l'Océan Indien ou le Pacifique avaient envoyés 280 membres des régiments du service militaire adapté et 487 représentants des forces de souveraineté. En outre, une quarantaine de soldats de l'équipe militaire de rugby “XV du Pacifique” s'est livrée au haka, la danse traditionnelle destinée a effrayer l'ennemi, devant la tribune présidentielle.

Après le défilé, un conseil de sécurité s'est tenu à l'Elysée pour organiser les nouvelles conditions de sécurité des forces françaises en Afghanistan.

Sur le plan politique, la candidate écologiste Eva Joly a fait sensation en proposant la suppression du défilé militaire le 14 juillet.

[scald=355179:sdl_editor_representation]
[scald=355189:sdl_editor_representation]

Xavier Renauld avec agences