Michael Jackson "déprimé" et "paralysé" avant sa mort

par mardi 4 septembre 2012 10:36
Eric Thayer Reuters

Le Los Angeles Times s'est procuré une série de mails montrant l'instabilité et la fragilité psychologique du chanteur avant qu'il meurt. Ces mails vont à l'encontre des affirmations de la société de promotion des concerts AEG qui assurait que Michael Jackson était en bonne santé.

Le quotidien américain Los Angeles Times a
révélé lundi le contenu 250 pages de mails échangés entre les promoteurs de la
tournée vertigineuse de Michael Jackson prévus à Londres en 2009. Selon le journal, la société de promotion des concerts AEG "était au courant
des doutes sur la stabilité de Michael Jackson"
.

L'article débute par une
scène, dans un hôtel de Londres, pendant la préparation de la tournée. Le
directeur d'AEG chargé des concerts, Randy Phillips, sur place, envoie un
message à son patron : "Michael Jackson est enfermé dans sa chambre,
bourré et déprimé. J'essaye de le dessaoulé"
. Réponse du patron : "tu
plaisantes"
? Randy Phillips poursuit, "il est complètement
paumé et paralysé, il se déteste, il est bloqué par les doutes maintenant qu'il
faut commencer le show"
. Le Roi de la pop est à ce moment-là attendu pour
une conférence de presse. Randy Phillips finira par ce message "il est
flippé à mort"
, avant d'habiller lui-même le chanteur.

"Il est coincé, il a
signé un contrat"

Selon le Los Angeles Times,
les responsables d'AEG ont commencé à mettre la pression sur la star,
compte-tenu de l'argent engagé dans les concerts. "On ne peut pas nous
forcer à arrêter ça, ce que MJ va essayer de faire, il est paresseux mais il
est coincé, il n'a pas le choix, il a signé un contrat"
, écrit un
responsable d'AEG live.

Ces témoignages vont à l'encontre des affirmations d'AEG qui assurait que
Michael Jackson était en bonne santé, alors que, mi-juin, quelques jours avant
sa mort, Randy Phillips avait appelé un psychiatre car le chanteur montrait "de
forts signes de paranoïa, d'angoisse et de comportement obsessionnel"
.

Conséquences sur les procès
en cours

Il y a actuellement deux
procès en cours visant AEG. Ces révélations pourraient avoir des conséquences
pour les deux affaires. L'une est lancée par les héritiers de Michael Jackson.
Ils accusent AEG d'avoir fait pression sur le chanteur malgré des signes de
faiblesses. L'autre affaire concerne la compagnie d'assurance d'AEG qui cherche
à faire annuler une compensation de 17,5 millions d'euros. AEG l'avait négociée en se basant sur la capacité de Michael Jackson à assurer son spectacle.