Les allocataires sociaux bientôt fichés

par France Info mercredi 2 novembre 2011 00:00
Radio France © France Info

Xavier Bertrand est ‘’tout à fait d’accord avec Thierry Mariani’’ pour mettre en place '"un fichier unique des allocataires sociaux’’. Pour le ministre du Travail et de la Santé, c’est "la meilleure façon de renforcer la lutte contre des fraudes sociales". La proposition de ficher les allocataires sociaux avait été faite hier par le ministre des Transports, Thierry Mariani. Il devrait être créé ‘’avant la fin de l'année".

[scald=357411:sdl_editor_representation]
[scald=160065:sdl_editor_representation]

Pour Xavier Bertrand, “la création d'un répertoire unique des allocataires sociaux, que l'on peut croiser avec les fichiers existants (au niveau départemental par exemple) est la meilleure façon de renforcer la lutte contre les fraudes sociales. On saura exactement qui touche quoi. On pourra éviter les doublons et on s'apercevra des incohérences de versement ” des prestations (indemnités d'arrêts maladie, allocations familiales, RSA...), a-t-il ajouté.

Selon le ministre du Travail, la lutte contre la fraude sur les prélèvements (cotisations patronales et salariales non versées en raison du travail au noir) a permis de récupérer en 2010, au profit de l'Urssaf, “un peu plus d'un milliard d'euros, soit 10% de plus que l'année précédente”.

Thierry Mariani, également fondateur du collectif “La Droite populaire”, a précisé qu’il produira “une quinzaine de propositions sur les sujets régaliens, l'emploi et la justice sociale” à l'occasion de la campagne présidentielle de 2012.
_ Il entend lutter contre “les profiteurs du bas” et lutter contre les très hauts revenus financiers.

Dès l'annonce de la proposition de Thierry Mariani, Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche (PRG) et candidat à la primaire socialiste pour 2012, a dénoncé cette idée. Elle vise selon lui à “stigmatiser celles et ceux qui traversent une période difficile dans leur vie”.

De son côté, Hervé Morin, président du Nouveau Centre, estime que “ficher les plus pauvres à des fins électoralistes ne saurait être une réponse à la détresse de millions de personnes honnêtes qui aspirent avant tout à sortir de la spirale de l'exclusion.”
Il appelle la majorité à la “prudence” sur cette question, estimant qu'il conviendra d'être“ vigilant” sur les conditions d'utilisation de ce nouveau fichier et les garanties qui doivent entourer l'accès aux données.

[scald=160101:sdl_editor_representation]