L'assurance maladie prendra en charge les IVG à 100%

par Caroline Caldier jeudi 27 septembre 2012 15:27
Maxppp

C'était une promesse de campagne de François Hollande. L'assurance maladie prendra bientôt en charge à 100% les interruptions volontaires de grossesse. La mesure figurera dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale, présenté lundi.

Les Echos révèlent jeudi le
projet, mais pour le moment le ministère des Affaires sociales et de la Santé n'a pas
souhaité réagir. Une interruption volontaire de grossesse (entre 200 et 450
euros selon la méthode employée et les établissements) est actuellement remboursée à 70 ou 80% par l'assurance maladie. Coût total : 70 millions d'euros dont 55
"sont pris en charge par l'assurance maladie", le reste constituant
le ticket modérateur à la charge des patientes.

La nouvelle mesure prévoit une prise
en charge de l'IVG à 100%. Une excellente nouvelle pour la secrétaire générale
du Planning familial, Marie-Pierre Martinet : "C'est
une mesure très importante, notamment pour les femmes qui sont de plus en plus
précarisées et qui n'ont pas de complémentaire santé"
.

"Ce dont on pâtit
le plus, c'est du désintérêt pour l'acte de la part des médecins et des hôpitaux
et du manque de structures pratiquant les IVG", selon Marie-Pierre Martinet

La secrétaire générale du Planning familial souligne que la plus grande difficulté aujourd'hui est de trouver des médecins et des hôpitaux
qui acceptent de réaliser ces actes médicaux. L'IVG
chirurgicale est en effet une activité déficitaire pour les établissements de santé,
conduisant certains à se désengager de cette activité et à réduire le nombre de
lieux de prise en charge.