Intempéries : coupures d'électricité, le trafic ferroviaire perturbé

par Rédaction de France Info mardi 9 février 2016 17:55, mis à jour le mardi 9 février 2016 à 23h30
Plus de 30.000 foyers se sont retrouvés privés d\\\'électricité mardi en France à cause des intempéries
Plus de 30.000 foyers se sont retrouvés privés d'électricité mardi en France à cause des intempéries © MAXPPP

Cinq départements français sont toujours placés en vigilance orange Météo France pour vent violents et/ou vagues-submersion. Conséquences de cette deuxième journée d'intempéries : des coupures d'électricité, et des perturbations sur les routes et sur les lignes SNCF.

Météo France maintient sa vigilance orange  sur cinq départements. Seule la Corse est placée en alerte vents violents, trois départements de la façade Atlantique le sont pour vagues-submersion.  La vigilance a été levée mardi soir 22 heures pour la Charente-Maritime, l'Ille-et-Vilaine, et la Vendée.

Parmi les conséquences de ces intempéries, des coupures d'électricité : plus de 30.000 foyers se sont retrouvés privés de courant pendant la journée de mardi, dont 17.000 en Pays-de-la-Loire, 5.000 en Bourgogne, 3.000 en Dordogne, 3.000 dans le Limousin, et 1.500 en Bretagne.

Les trafics routier et ferroviaire perturbés

Le trafic SNCF sur la ligne Paris - Clermont - Ferrand a été à nouveau stoppé ce mardi soir. La circulation avait repris normalement vers 20h, après plusieurs heures d'arrêt. Mais de nouvelles chutes d’arbres se sont produites peu avant 21h vers Nevers et au nord de Clermont-Ferrand, interrompant la circulation dans les deux sens. Il reste trois trains sur la ligne, soit environ 600 personnes. Des collations leur sont proposées. La SNCF a dépêché des équipes pour tronçonner les arbres, dégager et inspecter les voies. Après ces nouveaux retards, il faut donc compter des retards de 4 à 5h au total.

  En Meurthe-et-Moselle, un TGV Paris-Remiremont est resté bloqué près de deux heures à cause des intempéries, l'alimentation électrique de la rame a été coupée.  

Dans le Périgord, le trafic SNCF est également très perturbé. 

En Moselle, deux sorties de l'autoroute A320 ont été coupées, de même que l'A30 au niveau d'Hayange, dans le sens Longwy-Metz, et l'accès à l'A31 depuis la commune de Yutz, au nord de Metz.

Le pont de Noirmoutier, en Vendée, a été fermé à la circulation mardi après-midi à cause du vent, avant de rouvrir vers 18h.

Deux blessés à Cachan, des interventions des pompiers

Deux personnes ont été blessés, dont une grièvement, après la chute d'un arbre dans une école d'ingénieurs de Cachan, dans le Val-de-Marne. 

La commune de Spicheren, en Moselle s'est retrouvée inondée. Selon France Bleu Lorraine Nord, les pompiers sont intervenus plus de 350 fois dans le département.

En Indre-et-Loire, on recense 145 interventions ce mardi, à cause du vent et de la pluie. En Gironde, les pompiers ont du intervenir plus d'une trentaine de fois à Bordeaux pour des fuites d'eau, des tuiles envolées, des courts-circuits et des câbles sur la chaussée.

A LIRE AUSSI ►►► Vent et vagues-submersion : le Nord-Est le centre du pays en vigilance orange

Certaines rivières sont sorties de leur lit, par exemple à Cherveix-Cubas, en Dordogne.