Des maisons polluées aux pesticides en zone agricole

par Anne-Laure Barral lundi 29 février 2016 20:25
même en hiver alors que les pulvérisateurs agricoles ne sont pas de sortis, il reste encore dans les foyers de nombreuses molécules chimiques dans les poussières
Même en hiver alors que les pulvérisateurs agricoles ne sont pas utilisés, il reste encore dans les foyers de nombreuses molécules chimiques dans les poussières © MaxPPP

Une association a analysé des échantillons de poussières dans une vingtaine de maisons en zone agricole en été et en hiver. Résultat : jusqu'à 30 produits différents retrouvés par maison dont 12 perturbateurs endocriniens.

Ils vivent dans un bain permanent de poussières plein de pesticides : c'est le constat alarmant que fait une étude de l'association Générations futures et dont France Info s'est procuré les résultats. L'association a analysé des échantillons de poussières dans une vingtaine de maisons en zone agricole en été et en hiver. Résultat : jusqu'à 30 produits différents retrouvés par maison dont 12 perturbateurs endocriniens. L'enquête a même trouvé des produits interdits depuis plusieurs années. 

Du Diuron, interdit depuis 2008, dans 90% des maisons 

Parmi eux, le Diuron, un pesticide utilisé jusqu'au début des années 2000 pour tuer les mauvaises herbes en particulier dans les vignes. Son interdiction est envisagée dès 2003, mais les stocks se sont écoulés jusqu'en 2008. C'est donc une surprise de le retrouver dans 90 % des maisons testées par cette enquête. 

Une vingtaine de maisons étudiées en un an 

Même s'il reste autorisé dans la composition de produits de nettoyage pour bateaux pour éviter les mousses ou les algues, les foyers testés semblent plutôt en avoir hérité des épandages de leurs voisins agriculteurs. Cette enquête a prélevé des poussières dans une vingtaine de maisons en juillet 2015 et janvier 2016. Et, même en hiver alors que les pulvérisateurs agricoles ne sont pas utilisés, il reste encore dans les foyers de nombreuses molécules chimiques dans les poussières sans doute issu des produits ménagers. 

26 pesticides retrouvés sur les 60 recherchés 

Mais les plus touchés sont quand même les six maisons en zone viticole avec 26 pesticides différents en moyenne de retrouvés sur les 60 recherchés, suivies de près par les maisons près des vergers. Même si l'association reconnaît les limites de son enquête, elle estime que la plupart de ces perturbateurs de notre système hormonal même à faible dose viennent pour la plupart d'usage agricole extérieur à la maison.