Trierweiler regrette son tweet pour Falorni

par Gérald Roux mercredi 20 juin 2012 12:13
REUTERS/POOL New Reuters

Le journal le Parisien révèle que la compagne de François Hollande regrette aujourd'hui son message et qu'elle n'avait pas imaginé le battage que ce tweet provoquerait.

 "J'ai commis une erreur", aurait confié la compagne de François Hollande à une amie, citée par Le Parisien. Trois jours après la défaite de Ségolène Royal à La Rochelle, un proche de Valérie Trierweiler précise que cette dernière "n'a pas bien calculé les conséquences que son tweet aurait sur l'autorité du chef de l'État, sur le PS, sur ses enfants et ceux de François Hollande".

Mardi dernier, la journaliste avait fait une incursion fracassante dans la campagne législatives en écrivant sur son compte Twitter : "Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé". Le jour même, François Hollande soutenait publiquement son ancienne compagne  Ségolène Royal sur sa profession de foi, et Martine Aubry faisait le déplacement de La Rochelle pour aider la candidate PS en grand danger face au dissident socialiste Olivier Falorni.

Le tweet avait provoqué les moqueries de la droite et l'agacement d'une bonne partie de l'appareil socialiste. D'après le Parisien, l'explication avec François Hollande a été orageuse. "Il était furieux", glisse un de ses proches. "Il est clair que cela ne pourra pas se reproduire".