Régionales : un ministre propose des alliances PS/Les Républicains entre les deux tours

INFO FRANCE INFO par Rédaction de France Info dimanche 13 septembre 2015 21:35, mis à jour le lundi 14 septembre 2015 à 09h55
Des alliances PS/ Les Républicains entre les deux tours aux régionales?
Des alliances PS/ Les Républicains entre les deux tours aux régionales? © MAXPPP

A trois mois des élections régionales, alors que tous les sondages prévoient une défaite du PS et une nouvelle percée du Front national, un ministre socialiste envisage déjà une solution choc : des alliances gauche/droite entre les deux tours pour priver le FN de victoire. Ce "ministre", "soit il se nomme,soit il se la ferme" a réagi Jean-Christophe Cambadélis.

INFO FRANCE INFO / Un ministre propose des alliances PS/Les Républicains entre les deux tours - les précisions de Yannick Falt
  • Comment cela pourrait fonctionner ?                                                           

C’est simple, si le Parti socialiste arrive 3e en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Nord-Pas-de-Calais/Picardie, les deux régions ciblées par le FN, plutôt que de se retirer au nom du front républicain, la liste socialiste fusionnerait avec la liste Les Républicains pour priver le FN de victoire. Le PS ne demanderait alors aucun poste exécutif, type présidence ou vice-Présidence de région. Ce serait une alliance technique notamment pour le vote le plus important : le budget.

  • De qui vient cette information ?

Pas n'importe qui, un ministre influent. Bien décidé à "pousser le bouchon" selon ses propres termes. Il en a d’ailleurs déjà parlé à Manuel Valls et au patron du PS Jean-Christophe Cambadélis.

  • Pourquoi le PS ferait une telle proposition ?

Parce que se retirer au profit du candidat de droite, c’est ne pas siéger du tout dans les nouveaux conseils régionaux, explique notre source. Impensable alors qu’on passe de 22 à 13 super régions. "On ne va pas encore se faire avoir" lâche ce ministre qui veut donc enterrer le front républicain, comme la droite l’a déjà fait.

A LIRE AUSSI ►►► Régionales : qu'il "se la ferme" répond Cambadélis au ministre qui souhaite des fusions PS/LR

A LIRE AUSSI ►►► "Face au risque" FN, Caresche soutient "l'hypothèse" de fusion de listes PS-LR