Prix du gaz : le Parlement saisi à l'automne

par Grégoire Lecalot mardi 10 juillet 2012 21:37

Après l'annulation du gel des tarifs du gaz par le Conseil d'Etat, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé que le Parlement serait saisi cet automne pour réformer le système de calcul des prix du gaz, qu'il juge dépassé.

Le gouvernement tente de reprendre la main dans le dossier ultra sensible des prix du gaz. Après le coup de massue du Conseil d'Etat, qui a annulé le gel des tarifs, à la demande de GDF Suez, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault décide de revoir en profondeur les règles qui régissent le calcul du prix du gaz. L'annonce a été d'autant plus jugée nécessaire par Matignon que le Conseil d'Etat a imposé une révision rétroactive des factures, allant du 1er octobre 2001, quand le gel a été décidé par le gouvernement Fillon pour trois mois, au 1er janvier 2012 : "C'est une décision de l'ancien gouvernement qui vient d'être jugée par le Conseil d'Etat (...) et que nous devons assumer", grogne Jean-Marc Ayrault.

La proposition de loi qui sera déposée à l'automne reprendra une des promesses de François Hollande de mettre en place un prix forfaitaire du gaz et de l'électricité en fonction de la consommation de chaque ménage. "Si vous consommez davantage, vous paierez plus cher -c'est un petit peu comme un forfait téléphonique", plaide Jean-Marc Ayrault.

En attendant, le gouvernement tente d'adoucir la hausse des prix, qui se traduira sans doute par une baisse de sa cote de popularité. Et le Premier ministre a annoncé que les augmentations seraient lissées dans le temps.