Présidence de l'UMP, les candidats se bousculent au Touquet

par Baptiste Schweitzer samedi 8 septembre 2012 21:36
Pascal Rossignol Reuters

François Fillon et Jean-François Copé, les deux principaux rivaux à la présidence de l'UMP, ont tous deux fait campagne samedi au "Campus de la reconquête des jeunes UMP" au Touquet. Jean-François Copé a reçu un accueil plus chaleureux que François Fillon qui reste, lui, le favori des sondages.

François
Fillon avait laissé planer un doute sur sa venue jusqu'au dernier moment. Sa
convalescence "s'accélérant" il "accélère le
rythme de sa campagne"
. L'ex-Premier ministre se déplace encore avec des
béquilles suite à son accident de scooter fin juillet.

Devant
200 jeunes militants, François Fillon a plaidé pour un "rassemblement
très au-delà de l'UMP"
. Selon lui, il permettrait "d'aller chercher
ceux qui ont voté Front national ou François Hollande"
.

Outsider
dans les sondages, Jean-François Copé a en revanche remporté la bataille du
Touquet puisque l'assistance avait doublé dans l'après-midi à l'heure de son
discours. Il en a profité pour égratigner son adversaire expliquant que "rassembler" ne se décrétait pas. Il a également lancé un appel à Nathalie Kosciusko-Morizet
rendant hommage au cran de l'ancienne ministre.

Cette
dernière continue sa quête des 8.000 parrainages pour sa candidature tout comme
Bruno Le Maire ou Henri Guaino qui ont également fait un crochet par Le
Touquet. Xavier Bertrand, qui affirme avoir les 8.000 parrainages nécessaires
doit venir dimanche. Il pourrait se rallier à Jean-François Copé.