Nicolas Sarkozy annonce son intention de porter plainte contre Mediapart

par Rédaction de France Info lundi 30 avril 2012 09:01, mis à jour le lundi 30 avril 2012 à 10h10

Le site Internet affirme, documents à l'appui, que la Libye avait contribué au financement de la campagne électorale de 2007, à hauteur de 50 millions d'euros. "Ce document est un faux grossier", contre-attaque Nicolas Sarkozy. Qui va donc porter plainte.

Il ne décolère pas. Nicolas Sarkozy va donc porter plainte contre Mediapart, ce site Internet qui a publié, vendredi dernier, un document à charge contre lui : le fac-similé d'un document présenté comme une note officielle du régime de Mouammar Kadhafi, datée de décembre 2006, qui donnerait son accord de principe pour financer à hauteur de 50 millions d'euros la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Hier, le président-candidat avait déjà qualifié de "faux grossier" ce document, et Mediapart d'"officine au service de la gauche". Il a réitéré ses attaques ce matin et annoncé son intention de déposer plainte "avant la fin de la campagne". 

"Ce document est un faux grossier (...) tout simplement parce que les deux personnes en Libye censées avoir envoyé ce document et le recevoir l'ont démenti", dit-il. D'après Mediapart, le document daté du 10 décembre 2006 serait signé de Moussa Koussa, alors chef des services secrets extérieurs libyens. Il serait adressé à Bachir Saleh, directeur de cabinet du colonel Kadhafi.

Effectivement, Bachir Saleh a fait savoir qu'il exprimait "les plus expresses réserves sur l'authenticité de la note publiée par Mediapart". Dans un communiqué, la patron du site, Edwy Plenel, a indiqué hier que le démenti tardif de Bachir Saleh était "contredit par l'ensemble de nos révélations, qui sont à la disposition d'une justice indépendante".

A Mediapart, on persiste et signe... Edwy Plenel, le directeur du site, est certain de ses informations  

Publié
Autre

Copie d'écran du site Mediapart

Ressources audio liées