Manuel Valls renonce à ses indemnités d'élu local

par Baptiste Schweitzer vendredi 8 juin 2012 22:51
Charles Platiau Reuters

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a expliqué qu'il renonçait à ses indemnités d'élu local. Le Canard Enchaîné avait révélé que - redevenu simple conseiller municipal d'Évry après sa nomination, il allait continuer à percevoir une indemnité proche de celle du maire.

Selon les informations du Canard Enchaîné, Manuel Valls - après
sa démission de son poste de maire en raison de sa nomination au ministère de l'Intérieur
- aurait dû toucher une indemnité de
1.700 euros par mois de la ville d'Évry.

Cette somme, selon les calculs du journal satirique, est beaucoup plus importante que celle versée aux autres conseillers municipaux de la commune. Près de 600 euros de plus. La polémique avait d'ailleurs commencé à enfler, alors que le président de la République a réclamé de "l'exemplarité" à ses ministres.

À
deux jours du premier tour des législatives, Manuel Valls, candidat dans l'Essonne,
a tenu à déminer le terrain lors d'un meeting à Évry. Il a ainsi expliqué avoir
demandé au nouveau maire, qui lui a succédé début juin, de "clarifier
cette situation et je ne recevrai aucune indemnité d'élu local"
.

Par
ailleurs, le ministre de l'Intérieur s'est dit :

"Choqué et blessé
qu'on me fasse cette querelle puisqu'en tant que  ministre je ne touche aucun traitement avant
juillet."