Marche républicaine à Paris : plus de 5.500 policiers et militaires mobilisés

par Rédaction de France Info samedi 10 janvier 2015 18:07, mis à jour le samedi 10 janvier 2015 à 22h30
 2.000 policiers et 1.350 militaires seront mobilisés dans le cadre de la marche républicaine prévue ce dimanche à Paris
2.000 policiers et 1.350 militaires seront mobilisés dans le cadre de la marche républicaine prévue ce dimanche à Paris © MaxPPP

Le ministre de l'Intérieur a détaillé samedi le dispositif de sécurité déployé à l'occasion de la manifestation inédite prévue dimanche à Paris à partir de 15h. Plusieurs chefs d’État et de gouvernement y participeront et la préfecture de police prévoit plusieurs centaines de milliers de personnes pour ce rassemblement.

Une manifestation "exceptionnelle à plusieurs titres", a dit le ministre de l'Intérieur depuis l'Elysée dans son intervention samedi vers 17h. Hautement symbolique, c'est une mobilisation populaire d'une rare ampleur que prévoit la préfecture de police de Paris. Plusieurs hautes personnalités étrangères, chefs d'Etat et de gouvernement, doivent en outre y participer. Au total, en plus des 2.200 hommes affectés au Plan Vigipirate, qui a été maintenu à son niveau le plus élevé, 2.000 policiers et 1.350 militaires seront mobilisés dans le cadre de ce rassemblement dans Paris et sa région. 

Rassemblement sous haute sécurité et dispositif exceptionnel détaillé par le préfet de police de Paris, Bernard Boucault

Les points-clés de ce dispositif exceptionnel 

Deux parcours parallèles seront sécurisés

  • Un itinéraire principal reliant la place de la République à la place de la Nation par le boulevard Voltaire, sur une distance d'environ 3 km.
  • Un itinéraire de délestage est prévu. Il passera par l'avenue de la République, le boulevard Ménilmontant, puis par l'avenue Philippe Auguste ou, en cas de besoin, par le boulevard de Charonne pour rejoindre le cours de Vincennes. Le cours de Vincennes sera réservé pour faciliter la dispersion du public.

Assurer l'ordre public et la circulation

  • 24 unités de la Réserve nationale et des compagnies de la Direction de l'ordre public et de la circulation seront chargées de jalonner l'itinéraire, d’assurer la vacuité des voies d'arrivée et de départ des personnalités, de protéger et de canaliser le public vers les itinéraires de délestage.

  • 150 policiers en civil seront chargés de la protection des hautes personnalités et de la surveillance générale du public.

  • 20 équipes des BAC parisiennes assureront la détection des individus à risque. Des tireurs d'élite seront positionnés sur les toits des immeubles bordant le parcours. Les toits et les égouts feront l'objet d’inspections préalables.

  • 56 équipes motocyclistes escorteront les personnalités et les véhicules de secours au public. Plusieurs postes de secours au public seront installés le long des itinéraires.

Stationnement interdit à tous les véhicules sur les 2 itinéraires

  • Le stationnement sera interdit à tous les véhicules sur les deux itinéraires.

  • Un vaste périmètre de circulation sera instauré entre les places de la Bastille, de la République et de la Nation.

Fermeture des stations de métro

  • A partir de 11h, les stations de métro Rue des Boulets, Voltaire, Oberkampf seront fermées, pour prévenir la saturation précoce de l'itinéraire principal.

  • A partir de 12h, les stations Richard Lenoir, Bréguet-Sabin, Chemin Vert, Sébastien Froissart, Filles du Calvaire, Parmentier, Saint Maur seront fermées pour les mêmes raisons.

  • Les autres stations du réseau seront fermées sur ordre puis ouvertes par la suite au fur et à mesure, en coordination avec la RATP, pour faciliter la dispersion.
Rassemblement sous haute sécurité avec un dispositif exceptionnel, détaillé par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve