Les dépenses somptuaires du sommet de l'Union pour la Méditerranée

par France Info mercredi 2 novembre 2011 00:00
La cour des comptes pointe du doigt le coût du sommet de l?Union pour la Méditerranée : près de  16,6 millions d?euros !
Radio France ©RF/Antonin Sabot

La Cour des Comptes vient de rendre un rapport sur le coût de la présidence française de l’Union européenne.C’était au dernier semestre 2008. On y apprend qu’entre juillet et décembre 2008, la France a dépensé près de 175 millions d’euros. La cour des comptes pointe notamment du doigt le sommet de l’Union pour la Méditerranée. Il s’est tenu en juillet 2008 au Grand Palais à Paris. Coût de cette seule journée : environ 16,6 millions d’euros !

C’était le grand projet de Nicolas Sarkozy : le sommet de l’Union pour la Méditerranée.
Une réunion avec les dirigeants de 44 pays, le dimanche 13 juillet au Grand Palais à Paris.
_ Parmi les invités présents : le président syrien Bachar Al Assad et le premier ministre israélien Ehoud Olmert.
Trois heures de rencontre pour un coût total de 16,6 millions d’euros !
C’est la cour des comptes qui le dit dans un rapport. 1 million 010.256 euros rien que pour le dîner !
On aurait même installé une douche pour le chef de l’Etat pour un prix de 245.772 euros.

Le porte-parole du Quai D'Orsay, Bernard Valero souligne que la France ne dispose plus à Paris de centre de conférences internationales.
“Faute d'infrastructure dédiée dans la capitale, nous avons dû aménager, de manière ponctuelle et provisoire, un site d'accueil, le Grand Palais. Dans ce contexte, les frais engagés ont été plus importants,” explique le porte-parole du Quai d'Orsay.
_ Pour tenter de justifier cette somme astronomique, Bernard Valero rappelle l’ampleur “inédite” de ce sommet avec 44 chefs d'Etat et de gouvernement et 2.000 journalistes accrédités.
“Par son ampleur, le caractère irrégulier des procédures suivies et son impact massif pour les finances publiques, ce sommet constituera une forme de record ”, observe la Cour des comptes.

Une douche froide pour les finances publiques

_ De son côté, le député apparenté socialiste René Dosière dénonce des
“dépenses incroyables, insupportables et inacceptables ”.
Il fustige notamment “un dîner des chefs d'Etat pour un coût de 5.050 euros par personne”, et “l'installation d'une douche à l'usage du président, pour un prix de 245.772 euros”.

Interrogé sur la facture de cette douche, Eric Woerth a rétorqué: “ce serait scandaleux si c'était vrai, mais c'est faux!.”
Pour lui, la France a dépensé moins qu'initialement prévu pour assurer la présidence de l'Union européenne en 2008 et “n'a pas à rougir” de son coût.
_ Selon le ministre du Budget, la somme citée par René Dosière correspond au montant total de l'aménagement du Grand Palais nécessaire à l'organisation du Sommet de l'Union de la Méditerranée, dans le cadre de la présidence de l'UE.

_ Ce rapport de la cour des comptes souligne d'une manière plus générale que pendant la présidence de l’Union Européenne, la France a dépensé près de 175 millions d’euros, soit près d’un million par jour.
Une facture plutôt salée, pour seulement 6 mois !
En 2000, Jacques Chirac avait dépensé 114 millions d'euros de moins.

Mikaël Roparz