Le projet du grand barrage de Sivens définitivement abandonné

par Rédaction de France Info dimanche 27 décembre 2015 14:00
Au plus fort de la contestation, plusieurs centaines de zadistes protestaient contre le barrage de Sivens
Au plus fort de la contestation, plusieurs centaines de zadistes protestaient contre le barrage de Sivens © Maxppp

Les préfets du Tarn et du Tarn-et-Garonne ont publié jeudi un arrêté qui entérine l'abandon du projet initial de barrage à Sivens. Le nouveau projet à l'étude comprend une retenue d'eau deux fois plus petite.

L'arrêté date du 24 décembre, et il abroge l'autorisation de construction de grand barrage de Sivens. Le chantier avait mobilisé de nombreux écologistes et des riverains, qui le considéraient disproportionné et dangereux pour l'environnement. La mobilisation avait finalement payé puisque le 6 mars, l'Etat avait annoncé que le projet n'était plus d'actualité. Puis, le 11 décembre, le conseil départemental du Tarn avait accepté la proposition de l'Etat : 3,4 millions d'euros pour compenser l'abandon du projet initial. Avec les arrêtés publiés cette semaine, l'accord est donc entériné.

Le projet initial de barrage à Sivens est définitivement abandonné. Explications de Jeanne-Marie Marco

Reste le projet "Sivens light" qui doit encore être débattu. Il prévoit de construire un barrage, au même endroit, mais deux fois plus petit. Les zadistes, installés depuis plusieurs années sur le chantier, dénoncent également ce nouveau projet. En octobre 2014, le jeune écologiste Rémi Fraisse était tué dans des affrontements avec la police. Sa mort avait marqué un véritable tournant dans la lutte contre le chantier.

A LIRE AUSSI ►►► Un an après la mort de Rémi Fraisse : le projet de Sivens réduit, d'autres projets contestés suspendus