"Un appel à la révolte" pour Philippe Poutou candidat du NPA pour 2017

par Rédaction de France Info dimanche 20 mars 2016 19:07, mis à jour le lundi 21 mars 2016 à 14h40
Philippe Poutou
Philippe Poutou © Reuters/Gonzalo Fuentes

Le Nouveau parti anticapitaliste a annoncé dimanche qu'il désignait Philippe Poutou comme candidat pour la présidentielle de 2017. En 2012, il avait obtenu 1,15% des voix.

A 49 ans, Philippe Poutou a été une nouvelle fois désigné par son parti pour le représenter lors d'une élection présidentielle. Le NPA (Nouveau parti anticapitaliste) a annoncé ce dimanche avoir fait son choix pour l'élection de 2017. 

Pas d'ambition "personnelle"

"Personnellement, je ne vais pas dire que j'avais envie d'y aller, c'est sûr", a-t-il confié lundi sur France Info. "Personnellement, on ne peut pas dire oui. Ce n'est pas possible à moins d'être un ambitieux", a-t-il ajouté. "On essaye de mettre en place un collectif de porte-parole (avec Olivier Besancenot, Armelle Pertus et Christine Poupin ) pour essayer de combattre la personnalisation, en limiter le plus possible les effets", a-t-il expliqué. 

 

Un candidat "revigoré"

"A partir du moment où il y a la jeunesse dans la rue, à partir du moment où on a vécu les manifs du 9 mars et du 17 mars" contre la loi El Khomri "cela nous refile la pêche. (…) On est peut-être en train de retrouver un espoir qu'on avait perdu ces derniers temps", a-t-il confié. Pour nous, dit-il, "c'est un appel à la révolte".

"Pour nous, c'est un appel à la révolte" : Philippe Poutou désigné comme candidat à la présidentielle de 2017 du NPA

 

Philippe Poutou a réuni plus de 95% des suffrages à la Conférence nationale de son parti, ce week-end. Lors de la dernière élection, en 2012, le candidat d'extrême gauche avait totalisé 1,15% des voix au premier tour. Le candidat ouvrier se présentait alors comme le "porte-parole de ceux qui trinquent".
La semaine dernière, Lutte ouvrière, autre parti d'extrême gauche, a également présenté sa candidate, Nathalie Arthaud.