Hollande sur la loi Travail : "La réforme doit être faite dans le dialogue"

par Rédaction de France Info mardi 1 mars 2016 11:48, mis à jour le mardi 1 mars 2016 à 14h10
François Hollande en visite ce mardi chez Showroom Privé à la Plaine Saint-Denis @Maxppp
François Hollande en visite ce mardi chez Showroom Privé à la Plaine Saint-Denis @Maxppp

Le président de la République a défendu ce mardi matin le report de la présentation de la réforme du code du Travail lors d'une visite dans une entreprise privée près de Paris. Il a aussi souligné que "des améliorations ont été apportées".

Au lendemain de l'annonce du report de la présentation du projet de loi sur la réforme du code du travail au 24 mars, François Hollande a défendu ce choix. Lors d'une visite dans les locaux de Showroom Privé, une entreprise de vente en ligne à la Plaine Saint-Denis, le président de la République a souligné que "la réforme du code du travail doit être faite dans le dialogue et le respect." Et il a indiqué que "les organisations syndicales et patronales seront reçues et des améliorations seront apportées" à ce projet de loi. "Le texte a donné lieu à des interrogations légitimes. Pourquoi le Premier ministre a prévu une concertation : prendre du temps pour mieux s'organiser. Les organisations syndicales et patronales seront reçues. Il y aura des informations qui seront données, des améliorations qui seront apportées".

"Les organisations syndicales et patronales seront reçues. Il y aura des informations qui seront données, des améliorations qui seront apportées" (François Hollande)

"Rien ne serait pire que l'immobilisme" 
Le chef de l'Etat indiqué qu'"il s'agit d'abord de donner à l'entreprise les moyens de négocier avec les représentants du personnel. Permettre qu'il y ait plus de visibilité, que les entreprises puissent recruter en CDI, que les jeunes et les demandeurs d'emplois ne soient pas contraints à avoir une succession de CDD ou, pire encore, de chômage".  Et il a ajouté, dans cette courte allocution : "Je veux que notre pays puisse avancer, rien ne serait pire que l'immobilisme ou tout mettre en cause dans notre droit du travail, et c'est cette volonté-là qui continuera de m'animer, avec toujours le même esprit : dialogue, concertation et respect et c'est sur cette base-là que, maintenant, les discussions vont s'engager." 

El Khomri "sur pied dès ce soir" 

François Hollande a également donné des nouvelles de Myriam El Khomri, "une femme courageuse qui a des convictions". Selon le chef de l'Etat, elle "sera sur pied dès ce soir."  Myriam El Khomri a été victime d'un malaise ce mardi matin et elle a dû annuler un entretien prévu sur France 2 et un rendez-vous avec Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force Ouvrière. 

Myriam El Khomri est "une femme courageuse qui a des convictions, qui sait les faire partager" (François Hollande)

Réactions à l'Assemblée nationale 

 

Ce report de la présentation du projet de loi sur la réforme du code du travail a fait évidemment réagir à l'Assemblée nationale.
Il y a les députés de l'opposition, parti Les républicains en tête, qui en profitent pour critiquer le gouvernement et le président de la République. 
 

L'opposition dénonce une "cacophonie terrible". Reportage de Julie Marie-Leconte

Et puis il y a les députés de la majorité, qui soutiennent la ministre, parfois même plus que le texte lui même. 
 

On ne tire pas sur une femme à terre. Reportage de Camille Magnard

Des commentaires acerbes sur Periscope

Une visite suivie par Laurence Peuron et retransmise mais aussi commentée sur le réseau Periscope

A LIRE AUSSI ►►►Loi Travail : Manuel Valls propose un séminaire des députés PS