La redevance pourrait être étendue aux écrans d'ordinateurs

par Pierre Breteau samedi 30 juin 2012 15:33
Igor Mojzes

La ministre de la Culture annonce que le gouvernement planche sur le projet d'appliquer le principe de la redevance audiovisuelle aux écrans d'ordinateur. Aurélie Filippetti veut sécuriser les moyens alloués à l'audiovisuel public.

Payer la redevance même si on n'a pas de télévision, c'est ce qui pourrait être bientôt une obligation. Le gouvernement examine pour 2013 une possible
extension de la redevance audiovisuelle aux écrans d'ordinateur
afin de sécuriser les moyens alloués à l'audiovisuel public.

Cette taxe ne s'appliquerait qu'aux foyers n'ayant pas de
télévision et ne viendrait pas s'ajouter à la redevance déjà
existante, précise la nouvelle ministre de la Culture :

"Est-ce qu'il faut étendre la redevance à des écrans quand on n'a pas de télévision ? C'est une
question qui se pose, mais ça serait une redevance évidemment
par habitation, on ne paiera pas une redevance [en plus] si on a
un ordinateur et une télé."

Elle indique que cette question serait posée dans le cadre
d'un débat pour 2013.
La redevance audiovisuelle, désormais appelée "Contribution
à l'audiovisuel public", finance les entreprises publique de
télévision et de radio comme Radio France, France Télévisions ou
encore Arte.

Chaque foyer fiscal propriétaire d'une ou plusieurs
télévisions paye la redevance, quel que soit le nombre d'appareils.
Elle est aujourd'hui de 125 euros en France métropolitaine, et
de 80 euros dans les départements d'outre-mer.